Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

Archives : LES CYCLONES DE L’ÎLE DE LA REUNION

Cette page a été consulté 2 315 fois.

Publié le 1 Février 2004

Image de Météo FranceA l’île de la Réunion la période cyclonique s’étend de décembre à mars, cette année les alertes se succèdent, après CELA au début décembre, puis DARIUS venu jouer les troubles fêtes juste après la nouvelle année c’est au tour de FRANCK de faire planer la menace d’une alerte sur l’île. Durant cette période et comme en témoigne la photo qui nous a été transmise par Bruno MALET DAMOUR élève au lycée Roland Garros au Tampon, de forte pluie se sont abattues allant jusqu’à obliger les autorités à fermer pendant 24 heures la route du littoral.

Tout commence par une perturbation tropicale ,en été la surchauffe des océans crée la formation de nuages lourds et puissants qui , entraînés par le mouvement de la terre, se mettent à tourner…Au delà de 52 Km/h ,l’amas de nuage devient Dépression tropicale, puis tempête tropicale modérée à partir de 63 Km/h. Quand elle atteint les 118 Km/h c’est un cyclone tropical au delà de 212 et ce jusqu’à plus de 225 Km/h un Cyclone tropical très intense.

La rotation de la terre les fait tourner sur eux-mêmes, dans l’océan indien on sait que ceux qui viennent du sud ouest se déplace en général du nord au sud et d’est en Ouest, mais la trajectoire d’un cyclone est parfois aléatoire car soumise aux autres dépressions pouvant se trouver dans le même secteur.


Photo Le RedacHeureusement pour nous peu de perturbations touchent directement l’île intense en moyenne on en observe une douzaine par an, les plus fortes frappe l’île tous les 5 ou 6 ans environ. Les vents sont de plus en plus puissant à mesure que l’on s’approche de l’œil, les rafales arrachent tout ce qui n’est pas solidement fixé au sol . Des Pluies diluviennes s’abattent et gonflent dangereusement les ravines et font s’écrouler parfois des pans entiers de montagne.


CETTE IMAGE NOUS A ETE CONFIEE PAR BRUNO
"Cet événement s’est déroulé le samedi 24 janvier vers 14h au moment où sévissait un violent orage au large des côtes de la saline les bains à l’ile de la Réunion. Il était visible durant une dizaine de minutes une trombe d’eau qui reliait ciel et mer."

PS: mon souhait réside dans la communication de ces photos à ceux qui n’ont pu l’observer.Bruno MALET DAMOUR élève au lycée Roland Garros au Tampon à l’ile de la Réunion.

Photo Bruno MALET DAMOUR


LES DIFFERENTES ALERTES :

Tout commence par la vigilance cyclonique, on en parle, on suit les infos et on attend la phase 2 qui est l’alerte orange. A ce moment les enfants son contents, les écoles ferment, toute la Réunion s’agite, tout le monde se précipite dans les magasins pour se ravitailler en eau, bougies, piles électriques.On vérifie ses volets , sa toiture, on range tout ce qui traine et on suspend son souffle à l’écoute des radios :passera, passera pas ? Puis si vraiment ça devient sérieux on passe en alerte rouge, toutes les entreprises ferment leurs portes, i l est interdit de sortir ou de téléphoner mais vivement conseillé d’écouter la radio…Après la fin de l’alerte de nombreux dangers guettent encore (radiée en crue, fils électriques tombés à terre etc..) il faut rester vigilant.

En savoir plus sur les cyclones :

Les archives :