Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

Enjeu énergétique à La Réunion : spécificités et perspectives.

Le mercredi 29 mai 2013, il y a 6 ans | @LeRédac | 2 203 vues

Schneider Electric, spécialiste mondial de la gestion de l’énergie a organisé mardi 28 mai une conférence de presse en présence de Jean Marc Darboux, Président de Schneider Electric International et Ludovic de Sèze, Directeur de la zone Océan Indien. L’occasion de faire le point sur l’enjeu énergétique à la Réunion, et plus particulièrement sur les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et les solutions pour répondre à cet enjeu majeur.

Ludovic de Seze

 

Le défi énergétique mondial

C’est un fait, le Monde se retrouve confronté à un dilemme énergétique de grande ampleur : d’un côté la demande en énergie va doubler d’ici 2050 et de l’autre, il est indispensable de diviser dans le même temps les émissions de CO2 par deux pour éviter des changements climatiques dramatiques.

Les villes sont de véritables révélateurs de ces enjeux. En représentant seulement 2% de la surface totale de la Terre, mais 50% de la population mondiale, 75% de la consommation mondiale d’énergie et 80% des émissions de CO2, il reste à peine 40 ans pour doubler la capacité urbaine développée… les 4 000 dernières années. Sachant qu’en 2050 les villes regrouperont près de 70% de la population mondiale.

Les risques sont nombreux, et tendent à changer notre mode de vie quotidien : coupures de courant fréquentes, hausse des prix de l’énergie, conflits pour le contrôle et l’accès aux ressources…

Face à cette équation, à la fois simple mais difficile à résoudre, il est vital de proposer des solutions pour, pas à pas, faire évoluer les choses. Une collaboration entre tous les acteurs est nécessaire, et chacun doit s’impliquer : gouvernement, collectivités territoriales, industriels, aménageurs, investisseurs privés, associations, citoyens et sociétés d’utilités publiques ou privées (eau, gaz, électricité, déchets..) ont chacun un rôle à jouer.

Schneider Electric, spécialiste mondial de la gestion de l’énergie, fait de ces enjeux le cœur de son activité et sa raison d’être.

Schneider Electric dans la zone Océan Indien : réalisations et projets adaptés aux spécificités et aux enjeux des territoires

Pour répondre au défi énergétique dans la zone Océan Indien, Schneider Electric s’est implantée à Madagascar, à l’Ile Maurice et à La Réunion. Le bureau de Madagascar gère également l’île des Comores ; celui de Maurice, les Seychelles et celui de la Réunion intègre Mayotte. L’équipe présente sur la zone représente 17 personnes employées en local pour être au plus près des besoins territoriaux.

Chaque île à ses spécificités et ses enjeux, mais l’on retrouve des priorités énergétiques communes dans toutes ces îles :

* Baisser la facture énergétique en l’absence de ressources fossiles locales

* Gagner en autonomie d’approvisionnement de sources énergétiques

* Répondre à une demande croissante d’énergie (population, taux d’équipements individuels et collectifs, taux d’électrification en hausse), d’où une nécessité d’investir dans les énergies renouvelables au maximum

* Assurer ou améliorer la qualité et la disponibilité électriques

* Contribuer à l’effort mondial de diminution des émissions de gaz à effet de serre.

De nombreux projets sont portés en local par les équipes de Schneider Electric et leurs partenaires, adaptés aux problématiques de chaque île.

Avec comme fil conducteur l’autonomie énergétique, La Réunion a des enjeux situés à plusieurs niveaux : augmenter le taux de pénétration des énergies renouvelables, sécuriser l’équilibre demande/réponse ou encore limiter la facture énergétique pour accroître la compétitivité des entreprises et baisser la charge des particuliers et celles de collectivités.

Pour répondre à ces enjeux, Schneider Electric participe en local à de nombreux projets, tels que Millener, une expérimentation visant à tester dans les foyers réunionnais des solutions innovantes pour favoriser l’optimisation des énergies renouvelables et la réduction des consommations d’électricité. Egalement au cœur de son actualité, le projet V.E.R.T., qui a pour objectif de démontrer que l’impact carbone des véhicules électriques est inférieur à celui des véhicules thermiques, a été mis en place pour favoriser la mobilité des habitants de l’île en limitant la pollution.

A Mayotte, avec la départementalisation, le rattrapage structurel fait office de priorité. Cela exige la construction ou la modernisation de nombreuses infrastructures (extension de l’Aéroport, Maison d’Arrêt, Mise aux normes dans les bâtiments..) qui contribuent fortement à accroître la demande énergétique.

Pour répondre aux demandes croissantes liées à ce rattrapage, des projets concernant le système électrique ont été mis en place. Projets auxquels participe Schneider Electric : 120 Millions d’Euros de travaux entre 2012 et 2014 (autofinancements, AFD, Banques locales), extension de la centrale de Longoni pour répondre à la demande croissante d’électricité, réalisation de la première ligne aérienne à haute tension à Mayotte entre Longoni et Kaweni (7,5km), construction de deux postes sources (Longoni et Kaweni), construction du nouveau siège social de la régie EDM.

Schneider contribue également à l’accompagnement des mises aux normes, mise en sécurité des installations avec les organismes de contrôles.

L’île Maurice a ses propres spécificités, principalement liées au tourisme, qui ont abouties à la création du projet MID (Maurice Ile Durable) par le gouvernement. Les objectifs étant de rendre l’île plus autonome sur le plan énergétique et économique via des projets d’efficacité énergétique, d’améliorer la qualité de l’énergie par la modernisation et la maintenance du réseau, de décarbonner et d’abaisser les émissions de gaz à effet de serre.
Schneider Electric propose des produits et services qui répondent aux préoccupations locales en lien avec ce projet et ces objectifs, mais travaille aussi sur d’autres domaines, tels que le photovoltaïque, encore sous-utilisé en local. Le groupe travaille également sur la gestion intégrée, notamment avec le Long Beach suite à une demande des créateurs d’en faire un « hôtel vert ».

Enfin à Madagascar, où 3 habitants sur 4 n’ont pas accès à l’électricité, la problématique est différente. L’enjeu local est d’améliorer la disponibilité et la qualité de l’énergie déjà fournie, et d’électrifier le territoire en accompagnant le développement du réseau électrique et en apportant des sources photovoltaïques pour donner l’accès à l’électricité. A moyen terme, l’enjeu sera de supporter la demande énergétique croissante en support de l’économie minière, industrielle et du développement des domaines de la santé, de l’éducation, du tourisme et du transport

L’activité de Schneider est principalement portée par Ambatovy, projet minier de nickel et de cobalt de grande capacité de production en phase d’exploitation, dont Schneider va gérer la distribution de l’électricité et l’automatisme. Et à un niveau sociétal, Schneider Electric développe le programme BipBop (Business, Innovation & People at the Base of the Pyramid), spécifique aux zones non connectées au réseau, avec le financement et la mise en place de produits adaptés, suivi d’une formation pour faire perdurer l’installation.

Regard sur la Réunion

La consommation d’énergie

Une population en forte croissance :

– 500 000 personnes en 1980
– 840 000 personnes en 2011
– 1 000 000 d’ici 2030

et un taux d’équipement en forte croissance

Avec un fort impact sur la consommation d’énergie :

La consommation d’électricité a été multipliée par deux sur entre 1995 et 2010, tandis qu’au niveau mondial sur la même période, la consommation a augmentée 23%. On constate également une croissance annuelle de + 3.2 % de 2005 à 2010.

 

Les utilisations finales

clip_image007

La production d’électricité

Une exemplarité au niveau européen

– 1,7 tep (tonne équivalent pétrole) par habitant contre 4,1 en Métropole

– 4ème rang européen en termes de puissance photovoltaïque par habitant

– 2ème rang européen en surface solaire thermique en termes de surface par habitant (chauffe-eau solaires)

Mais une électricité à 70% fossile

Une augmentation constante des prix de produits pétroliers

clip_image011

Une dépendance énergétique de plus en plus élevée

clip_image013

Quelles conséquences ?

Impact sur les prix au kWh

Le prix (centimes d’euros par KWh) a augmenté de 18% en heures pleines et de 25% en heures creuses, de 2008 à 2011, mais l’on constate une baisse de 16% du prix de l’abonnement.

clip_image015

Emissions de CO2 en hausse

Entre 2005 et 2011, on a constaté une évolution de + 13,76 % d’émissions de CO2, chiffre très éloigné du niveau : – 9,6 % à 27 entre 1990 et 2010.

Or, 50% des gaz à effet de serre sont émis pour produire de l’électricité.

Pic d’énergies intermittentes approché

Légalement, seuls 30% de l’électricité peut être produite par les énergies intermittentes. Or régulièrement, cette limite légale est approchée.

clip_image019

Où agir ?

En priorité sur les utilisateurs principaux

clip_image021clip_image022 

On constate que 11% des clients consomment 45% de l’électricité. Egalement, 0,3% considérées comme « gros consommateurs », représentent 27,5% de la part de la consommation.

Dans les petits commerces, l’éclairage et le confort pèsent 84 % du total de la consommation.

Répartition des consommations électriques par poste chez les particuliers

clip_image027

La Réunion dans un contexte mondial

Un contexte normatif mondial et national vers davantage d’efficacité énergétique

Face à l’alerte de l’AIE (Agence Internationale de l’Environnement) sur la montée des températures du globe, de nombreux états ont ratifiés les accords du protocole de Kyoto pour limiter cette augmentation.

Depuis, la France a pris des engagements notamment à travers le Paquet Climat Energie (ou « objectifs 3 X 20 ») pour, d’ici 2020 :

– Réduire de 20% ses consommations d’énergies globales

– Augmenter de 20% la part des énergies renouvelables dans la production globale

– Réduire de 20% ses émissions de gaz à effet de serre

La France renforce ce dernier objectif à travers le Plan Climat National en fixant une division par facteur 4 de ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050.

Plus récemment, la loi Grenelle de l’Environnement – Réglementation Thermique 2012
(RT 2012) qui remplace la RT 2005 et fixe les exigences de résultats pour la consommation des bâtiments autour de trois coefficients :

– Le Bbio, basé sur la qualité de conception bioclimatique du bâtiment (son inertie, isolation…)

– Le CEP (Consommation d’Energie Primaire) fixe un objectif de 50 kWhep/M2/an en moyenne, modulé selon les régions

– Le TIC impose une résilience du bâtiment à 5 jours chauds consécutifs

La RT 2012 fixe également des exigences de moyens, tels que la production d’énergies renouvelables, des solutions performantes de refroidissement…

clip_image029

clip_image031

Une filière Réunion qui se structure

Des projets et des organisations dédiés : Temergie (Capenergie), ARER / OER, Sorun, l’Université de la Réunion, projet V.E.R.T., projet Millener… avec pour vocation de répondre aux enjeux énergétiques locaux.

Electricité : quels défis ?

* Intégrer les énergies renouvelables et anticiper leur productivité

* Equilibrer en temps réel la production et la demande

* Intégrer les nouveaux modes de transport

* Optimiser les consommations des infrastructures publiques

* Rendre les bâtiments et logements plus efficaces

Sources :

oer – 2009

oer – 2012

Annual Energy Outlook 2012

Rapport  »PETREL – île de La Réunion’‘ (ARER), 2009

INSEE – 2010

AIE – 2012

Livre Blanc de l’Efficacité Electrique de Schneider Electric

Le Guide RT 2012 Schneider Electric

Les solutions développées à la Réunion pour répondre aux besoins d’efficacité énergétique

La volonté de Schneider Electric pour répondre à tous ces enjeux et de proposer des solutions d’avenir, pour s’inscrire dans le projet énergétique réunionnais.

Gestion de l’énergie

Rendre le réseau plus intelligent, fiable et efficace, pour répondre à l’enjeu de la transition énergétique

Le réseau électrique classique conçu dans le monde entier, c’est-à-dire simple et linéaire, avec une production d’énergie centralisée et une consommation passive, se transforme peu à peu en un modèle plus sophistiqué, interconnecté et interactif : la Smart Grid. Cependant, pour rendre ce réseau plus intelligent, les usagers ont besoin de connectivité, de simplicité et de sécurité. Ils auront également besoin d’un accès à une source d’énergie fiable et sûre qui garantisse un fonctionnement optimal de leurs installations, infrastructures et équipements.

Evolution vers les Réseaux Electriques intelligents

clip_image033

L’objectif est donc de transformer de façon radicale la manière dont nous utilisons l’énergie.

Energies renouvelables, les solutions photovoltaïques

Vers davantage de production renouvelable décentralisée

Le développement des énergies renouvelables décentralisées (éolien, photovoltaïque…) raccordées aux réseaux électriques va, profondément modifier la structure, la planification et l’exploitation du système électrique. Dans un futur proche, les réseaux auront pour rôle non seulement de distribuer l’électricité produite, mais également de mutualiser l’ensemble des productions décentralisées.

Il existe une réponse pour chaque bâtiment. Par exemple un production autonome d’énergie de 2 kWc pour un garage, une petite dépendance… Production qui peut aller jusqu’à 240 kWc pour un hôtel, un petit centre commercial…

Vers davantage de sites solaires

L’énergie solaire peut aussi être exploitée sous forme de centrales de production à grande échelle et se substituer progressivement aux centrales à énergies fossiles pour assurer l’autonomie de La Réunion.

Schneider Electric a démontré sa capacité à accompagner ce type de projets partout dans le monde, en fournissant les études de retour sur investissements, les études de performances et un équipement de qualité offrant des garanties d’exploitations durables.

Focus : Centrales Jumbo (Réunion et Mayotte)

La réalisation de panneaux photovoltaïques et d’ombrières installés sur les parkings et toitures des centres commerciaux Jumbo (Réunion et Mayotte) a permis notamment de fournir l’électricité nécessaire sans perdre de l’espace, résolvant en même temps le problème du foncier. Des outils de mesure permettent également de suivre les économies réalisées en temps réel.

Contexte : 7 sites, 17 MW, totalement supervisés et pilotables à distance, création de 6 emplois directs pour la gestion.

Focus : le projet Millener

« Mille Installations de gestion énergétique dans les îles »

Objectif : expérimenter à grande échelle sur trois territoires insulaires (La Réunion, Corse, Guadeloupe) des systèmes de gestion de la « demande – réponse » électrique dans le résidentielle

Contributions de Schneider

– Développer l’infrastructure électrique intelligente

– Sélectionner, dimensionner et fournir les équipements et logiciels

– Instrumenter 250 sites parmi les 500 concernés à La Réunion

Retours d’expérience attendus mi 2014

– Tester en vraie grandeur des solutions Smart Grid

– Mettre au point des techniques de délestage chez les particuliers (moteurs de piscines, climatisations..) pour lisser les pics de puissances

– Tester l’autoconsommation et le stockage photovoltaïques et l’impact sur la production énergétiques

Bénéfices pour le particulier testeur : produire durablement de l’énergie, stocker gratuitement son énergie, avoir une visibilité de ses consommations, participer à l’amélioration du système électrique insulaire.

La gestion de la mobilité

Le transport représentant une part importante sur laquelle agir, Schneider Electric expérimente une solution de mobilité propre à base de véhicules électriques et de station de charge photovoltaïque.

Plus économique et plus écologique que les véhicules à moteur thermique, la voiture électrique apporte une réponse concrète et efficace pour réduire l’impact des transports sur l’environnement. L’infrastructure de recharge est stratégique dans le succès du véhicule électrique pour offrir aux usagers un accès optimisé à l’énergie, en tout lieu et à tout moment.

Schneider Electric propose une réponse performante et sécurisée au différentes attentes : un temps de charge adapté, de multiples accès que bornes de recharge (domicile, entreprise, parking, centre commercial…), une sécurité de l’utilisateur et de son véhicule et surtout l’optimisation du moment choisi pour la recharge, lorsque l’énergie est moins chère et renouvelable, afin de réduire à la fois la facture et l’empreinte énergétique.

Focus : le projet V.E.R.T

« Véhicule électriques pour une Réunion Technologique »

Objectif : expérimenter sur le territoire Réunionnais à « l’échelle 1 », l’utilisation de véhicules, couplés à des infrastructures de recharge vertueuses en CO2 (photovoltaïque avec stockage) pour générer une solution de mobilité propre.

Contributions de Schneider

– Co-Développer l’infrastructure électrique sûres, performante

– Sélectionner, dimensionner et fournir les équipements et logiciels (Bornes, tableaux de gestion d’énergie, Onduleurs, Protection ACDC, Chargeurs de batteries, Télérelèves et mesures)

– Instrumenter les 8 sites concernés

Retours d’expériences attendus mi 2014

– Réaliser le bilan C02 de la solution VE/Infrastructure VERT

– Mesurer l’acceptation du Véhicule Electrique par les utilisateurs

– Quantifier l’impact sur le système électrique (“stress” et impact sur la consommation)

– Dimensionner le système en fonction du comportement des utilisateurs et de la consommation

– Emploi : Imaginer de nouveaux débouchés aux photovoltaïques, exportables à d’autres territoires

Schneider Electric propose également pour agir sur les consommations liées aux transports routiers (voitures et poids lourds) des solutions de gestion de trafic routier (filiale TELVENT).

Gestion de l’eau

Améliorer la gestion et la fourniture d’eau

L’eau est un enjeu stratégique planétaire et, par nature, un service public. Il est donc indispensable de pouvoir maintenir un coût et une disponibilité de l’eau stable dans la durée et ce, malgré la hausse du coût de l’énergie nécessaire pour produire cette eau. Compenser cette hausse par une optimisation des consommations d’énergie et une réduction des pertes de production constitue l’une des pistes pour atteindre cet objectif.

Les solutions sont multiples, comme gérer le réseau de distribution, fiabiliser les réseaux d’eau potable, réduire les consommations en détectant les fuites, assurer la qualité de l’eau en renforçant la sécurité des sites et les contrôles, gérer les événements naturels comme les inondations, assurer la pérennité et la performance clé des installations…

Schneider Electric propose de solutions pour les infrastructures de pompage et de traitement de l’eau, afin d’intégrer la gestion de l’eau dans les enjeux généraux.

Gestion des services publics

Améliorer la sécurité publique, la santé et les services administratifs

Attentives à la satisfaction de l’intérêt général et confrontées aux problématiques de finances et de déficits publics, les collectivités locales ont pour mission de maintenir un haut niveau de qualité des services publics tout en portant une attention particulière à la maîtrise de leurs dépenses.

Un des postes importants de ces dépenses concerne l’énergie, électrique notamment, dont les coûts sont en perpétuelle évolution. L’énergie électrique connaît par ailleurs une révolution technologique dont l’enjeu est de trouver le juste équilibre entre une demande qui ne cesse de croitre, le progrès social et la protection de l’environnement.

Dans ce contexte, sa gestion, intelligente et responsable, représente plus que jamais un véritable challenge pour les collectivités locales.

Par exemple, un levier rapide d’économies se trouve dans l’éclairage public. L’Etat Mauricien a déjà investit pour réduire ce poste avec notamment l’installation de lampes plus performantes sur les feux rouges mais il est possible d’aller plus loin. Maîtrise des consommations d’énergie, réduction du sentiment d’insécurité par un bon niveau d’éclairement des rues, augmentation de la durée de vie des lampes, supervision des installations pour suivre les consommations … Schneider Electric accompagne les décideurs publics (politiques, techniques…) et l’ensemble de leurs partenaires institutionnels, en leur apportant des solutions, des services, des outils et des architectures en mettant en place des systèmes simples à exploiter et à maintenir.

Gestion des Bâtiments

Bâtiments non résidentiels

Proposer une architecture énergétique unique dans les bâtiments

Pour optimiser la gestion de l’énergie, Schneider Electric fait parler tous les systèmes d’une même voix: distribution électrique, informatique, gestion de l’éclairage, supervision des fonctions chauffage, ventilation, climatisation, monitoring sûreté… Toutes les énergies et tous les systèmes se partagent la même architecture et sont pilotés par une supervision commune.

Les solutions Schneider Electric apportent jusqu’à 30% d’économies d’énergie, avec des économies d’usage supplémentaires sur la maintenance et la sûreté. Les coûts de construction restent maîtrisés grâce à une architecture énergétique unique, qui compense les surcoûts. Cette approche permet aussi d’éviter de futurs coûts d’adaptation, en anticipant l’évolution des normes vers des bâtiments neutres ou positifs en énergie.

Chaque solution est adaptée aux besoins spécifiques d’un bâtiment et aux contraintes budgétaires

Focus : le Long Beach Hôtel (Ile Maurice)

L’hôtel Long Beach est le dernier-né des hôtels du groupe Sun Resorts. C’est un 5 étoiles situé sur la péninsule de Belle Mare. L’hôtel est construit sur 59 hectares et possède 255 chambres, 7 restaurants, bars et boutiques.

clip_image035

 

L’hôtel a été construit sur le site précédemment occupé par le Coco Beach. L’objectif des créateurs du Long beach Hôtel était de réaliser un hôtel vert, en intégrant un système de GTB (Gestion Technique de Bâtiment) pour améliorer la performance énergétique du bâtiment et ainsi réduire sa facture d’énergie, tout en maintenant le niveau de confort des clients. Et ainsi, contribuer à faire de l’ile Maurice une Ile Durable.

Schneider Electric a été choisi comme le partenaire principal pour fournir l’ensemble des équipements moyenne tension, basse tension, transformateur et le système de Gestion Technique de Bâtiment dans sa globalité, en partenariat avec un installateur local.

Le projet a été divisé en 2 phases. La première phase, réalisée sur la saison 2011/2012 avait pour objectif d’avoir une vue globale du bâtiment, notamment sur les équipements suivants : alimentation électrique, chauffage, ventilation et climatisation.

Les données recueillies ont permis d’établir une analyse précise de la consommation aux différentes périodes de l’année, dans les différentes parties de l’hôtel (22 au total) :

* Alarmes (panne, arrêt anormal, mesure dépassant un seuil…)

* Etats des disjoncteurs

* Mesures (température, temps de fonctionnement, nombre de pannes…)

* Consommation électrique (KWh) ainsi que beaucoup d’autres paramètres électriques (KVA, A, V)

Après avoir pris connaissance des résultats, les équipes de l’hôtel on pu optimiser le fonctionnement de ses équipements pour faire des économies d’énergie de 20 a 25%.

La phase 2 du projet qui va démarrer dans les prochains mois sera réalisée d’ici fin 2013 et permettra d’améliorer d’avantage la performance énergétique du bâtiment grâce aux fonctions suivantes :]

* régulation du chauffage

* régulation du refroidissement

* régulation de la ventilation et de la climatisation

Schneider Electric a également participé à des nombreux projets hôteliers et de centres commerciaux, en fournissant l’équipement moyenne et basse tensions (le Trou aux Biches Hôtel, le Sofitel de Bel Ombre, l’hôtel Ephelia aux Seychelles, Bagatelle la Croisette, Circle Square, Mont Choisy) ou en se chargeant également de la mesure des consommations (Grand Baie La croisette).

Focus Innoval, Le Port

– 1er Bâtiment ISO 50 001 de La Réunion

– 4ième de France

– Réalisation: 2011

– Maître d’Ouvrage : Groupe Convergence

– Installateur Electrique : Corem

– Bureau Intégrateurs: Efficience

1er partenaire Schneider Electric labellisé EcoXpert à La Réunion

Solution Schneider Electric Intégrée:

– Bus de Gestion technique des utilités électriques : du Bâtiment en KNX (standard Multiconstructeurs Interopérable Européen)

– Bornes de recharges Véhicules Electriques

Gestion des infrastructures de réseau et salles informatiques

Garantir fiabilité, disponibilité et efficacité

Focus : data center de Stor Solutions (Saint Denis)

Contribution Schneider Electric APC pour offrir une solution de Cloud Réunionnaise, propre, sûre et fiable :

– Co-Conception du Data Center avec IBM

– Fournitures des Baies informatiques, du systèmes de refroidissement, des onduleurs Symetra PX pour un maximum de fiabilité de l’alimentation et de la disponibilité.

– Contrat de maintenance via notre partenaire local

Intérêts du système

– Refroidissement local des points chauds sur les serveurs pour diminuer de 30% la consommation versus une solution classique de climatisation de la pièce

– Conception modulaire 5 fois plus rapide qu’un centre de données classiques

– Fiabilité optimisée de l’alimentation

– Architecture modulaire et évolutive en fonction du volume de données croissant ou décroissant.

Logements

Assurer le confort et la sécurité, faciliter les communications dans les logements

Dans le secteur du résidentiel, les solutions, produits et services Schneider Electric couvrent des domaines tels que la distribution électrique, la domotique (supervision, mesure et contrôle de l’énergie, contrôle de l’éclairage, du chauffage et de la climatisation…), les réseaux Voix-Données-Images, l’énergie sécurisée, la surveillance et la sécurité.

Le pilotage intelligent des logements (efficient homes) est une solution permettant de nombreuses réductions de dépenses énergétiques liées au marché du résidentiel.

Focus nouveauté rentrée 2013 : le système Wiser

Gérer l’énergie dans sa maison selon ses envies et son mode de vie

Gérer la température pièce par pièce de chez soi ou à distance, piloter chacun de ses appareils électriques, programmer leur allumage ou extinction selon son propre scénario, les passer en mode « éco » pour réduire sa facture… Le système Wiser a été développé par Schneider Electric pour faciliter la vie des consommateurs et leur permettre de réaliser des économies, en rendant visible leur façon de dépenser l’énergie chez eux (de l’ensemble du logement, zone par zone, par usage…) et les factures prévisionnelles, pour s’autoréguler et faire des économies.

Le système est simple à installer, facile à manier et pilotable depuis un smartphone, une tablette ou un PC.

Collecter pour voir

Les informations de consommation multifluides, mais aussi de puissance, sont collectées à la source, sans risque d’erreur, et transmises en temps réel.

Voir pour comprendre

Les informations sont concentrées, traitées, stockées et publiées par le «cerveau» de Wiser connecté à tous les éléments de la solution, qui sont ensuite analyse et permet de vérifier les charges de chaque appareil électrique.

Comprendre pour agir

Les informations sont visualisées sur des tableaux de bords ergonomiques et simples à comprendre, pour permettre d’agir rapidement et efficacement. Leurs données sont accessibles localement, sur l’ordinateur de votre client, et, à distance, sur son smart phone ou sa tablette numérique. D’un simple geste vos clients pourront prendre le contrôle de leur maison grâce au Wiser EcoButton.

Vers une gestion intégrée

Le potentiel de Schneider va au-delà de ses marchés, il prend son sens dans la complémentarité des services, pour assurer une interaction totale entre les différents univers.

Et parce que l’élément le plus important dans l’efficacité est l’intégration, Schneider Electric a développé EcostruXure, qui gère l’interconnexion indispensable des différents espaces du bâtiment au moyen de logiciels (système de gestion des dispositifs, système de sécurité, système informatique, système de contrôle du courant). Aucune usine, aucun bâtiment et même aucune maison ne devrait être gérés sans en intégrer ces différentes composantes.

Avec Ecostruxure, le confort, la sécurité, le courant électrique, les serveurs informatiques et les processus de n’importe quels types de bâtiment sont gérés de façon optimale.

Il s’agit d’une solution de gestion intelligente de l’énergie qui permet de :

* faire fonctionner ensemble les systèmes techniques pour réduire la demande en énergie

* concevoir et réaliser ensemble les systèmes techniques pour réduire le coût complet d’un bâtiment, quel qu’il soit

Un exemple concret : si la mise en route du chauffage et de l’éclairage d’un bâtiment est programmée à 6 heures du matin pour que le premier arrivant ait de la lumière à son arrivée, pourquoi ne pas plutôt la programmer en fonction son arrivée réelle, en connectant le système de badgage avec le système de contrôle de l’éclairage et de la climatisation.

EcoStruxure permet de rendre toutes les composantes de l’énergie visibles et ainsi prendre des décisions instantanées sur la base de données exactes, la consolidation étant la clé de la réduction des gaspillages et de l’optimisation intégrale du système.

Une approche collaborative

Des solutions intégrées sur les leviers de maîtrise de l’énergie peuvent être mises en œuvre (production verte, efficacité énergétique, optimisation de l’existant…) pour répondre aux enjeux locaux, mais une approche collaborative, dans laquelle Schneider s’intègre et souhaite s’intégrer de façon exponentielle, est essentielle pour atteindre les objectifs fixés.

Schneider Electric en chiffres

Créé il y a plus de 175 ans, Schneider Electric regroupe aujourd’hui plus de 140 000 collaborateurs présents dans plus de 100 pays dans le monde. L’entreprise a réalisé en 2012 un chiffre d’affaire de 24 milliards d’euros, réparti de façon équilibrée à travers le globe : Amérique du Nord (25%), Europe de l’Ouest (30%), Asie Pacifique (27%), les 18 derniers pourcents étant répartis dans le reste du monde.

Ces chiffres illustrent la croissance constante de Schneider Electric, qui, entre 2011 et 2012, a recruté près de 100 000 nouveaux collaborateurs et a vu son chiffre d’affaire augmenter de près de 2 milliards d’euros.

La plus grande part de la croissance de Schneider Electric se fait dans les nouvelles économies, qui représentent 41% du chiffre d’affaire annuel. Et pour se tourner toujours plus vers l’innovation, 4 à 5% du chiffre d’affaire de 2012 a été consacré à la Recherche et au Développement.

Schneider Electric intervient sur 5 marchés diversifiés et complémentaires :

Régies et Infrastructure : 25% du CA

Industries et machines : 22% du CA
Centre de données : 15% du CA

Bâtiments non résidentiels : 29% du CA

Résidentiel : 9% du CA

Plus de 175 ans d’histoire

Créée en France en 1836, Schneider Electric, alors Groupe Schneider, a commencé son activité dans l’industrie de l’acier et plus particulièrement dans les chemins de fer. Les descendants d’Eugène Schneider ont ensuite des ambitions internationales et investissent dans de nombreux pays, se tournant vers la sidérurgie et l’électricité.

Dans la seconde partie du 20ème siècle, l’entreprise se réoriente complètement vers ce qui deviendra le cœur de son activité : « Le Power & Control », tout d’abord, grâce à l’acquisition de Merlin Gerin et de Telemecanique en France, ainsi que de Square D et de Modicon aux Etats-Unis. Ces acquisitions ont permis à Schneider de devenir leader dans la distribution électrique et les automatismes & contrôles ainsi que d’internationaliser son activité (en Inde depuis 1963, et en Chine depuis 1988).

C’est à la fin des années 90, pour marquer son recentrage sur le « Power & Control », que le Groupe Schneider devient Schneider Electric.

En 2001, Schneider Electric réalise des acquisitions ciblées pour passer du « Power & Control » à la gestion de l’énergie.

L’entreprise a alors acquis MGE dans l’énergie sécurisée, complétée par le numéro 1 dans ce domaine, APC, en 2007, TAC dans la gestion des bâtiments (2003), et enfin Pelco en 2008, devenant ainsi un leader dans les automatismes et la sécurité du bâtiment, ainsi que la mesure et le contrôle de l’énergie, un élément essentiel de l’efficacité énergétique.

Enfin, Schneider Electric acquiert en 2008 Xantrex, un acteur important dans la connectivité et la fiabilité des énergies renouvelables.

Via toutes ces étapes et ces avancées, l’entreprise s’est transformée en élargissant son portefeuille d’activités, doublant ainsi son chiffre d’affaires et le nombre de ses collaborateurs.

Schneider Electric, spécialiste mondial de la gestion de l’énergie

C’est entre la production de l’énergie (énergie éolienne, solaire, hydraulique, nucléaire et biomasse), son transport et son utilisation que Schneider Electric intervient. Son rôle est de rendre l’énergie sûre, fiable, efficace, productive et verte. Ce sont alors jusqu’à 70% d’économies d’énergie qui peuvent être réalisées avec les produits, services et solutions Schneider Electric.

clip_image002

Sûre

Parce que l’énergie, et en particulier l’électricité, est dangereuse, Schneider Elecric la rend sûre pour protéger les biens et les personnes en fournissant des disjoncteurs, des prises, des interrupteurs, des systèmes de domotique, des systèmes de contrôle d’accès et de vidéosurveillance leaders sur le marché…

Fiable

Le réseau d’énergie électrique n’est pas toujours très fiable du point de vue de la continuité et de la qualité. Dans le « monde numérique » d’aujourd’hui, il est indispensable de recevoir une énergie sans variations d’intensité ou coupures. Car cela peut être très gênant si un problème électrique intervient dans son logement, mais c’est tout simplement intolérable dans un centre de données ou dans un hôpital. Pour éviter ces risques, Schneider Electric fournit notamment des onduleurs, des systèmes de refroidissement de précision pour les salles de serveurs et des systèmes complets pour éviter de que cela ne se produise.

Efficace et productive

Le moyen le plus simple de ne pas émettre de CO2 c’est de ne pas consommer d’énergie ! En effet, l’efficacité énergétique, les technologies qui permettent de faire autant en consommant moins, représenteront la moitié de la réduction des émissions de CO2 dans les 20 prochaines années.

Le process est simple et carré : il faut mesurer, puis faire en sorte d’arrêter les excès (lampe à basse consommation, investissements dans des matériaux énergivores neufs), ensuite automatiser pour « corriger » les éventuels défaillances des comportements humains, et enfin il suffit de superviser la consommation pour mettre en place des systèmes d’amélioration continu. C’est ce qu’on appelle l’efficacité énergétique active.

Verte

Schneider Electric rend l’énergie verte en proposant des solutions d’installations simples et fiables pour la connexion des énergies renouvelables.

Cet article est classé dans Actualités et revue de web, Economie et a été consulté 2 203 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.