Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

La première vague statique de France et de l’Océan Indien s’installe à akOatys

Le mardi 27 novembre 2012, il y a 7 ans | @LeRédac | 3 366 vues

C’est un tournant dans son histoire que s’apprête à vivre le parc de loisirs aquatiques installé à l’Etang Salé les Bains depuis maintenant 5 ans. En intégrant une vague statique au sein du parc, c’est une toute nouvelle dimension que veut donner Lionel CARO à son établissement dès la fin de cette année. Avec ce projet, il permet à akOatys d’intégrer le club très fermé des parcs proposant une vague statique permanente.

vague statique akOatys

Un peu d’histoire… L’installation d’une vague statique sur le département est un projet de longue date pour Lionel CARO. Plusieurs années de recherches et de travail ont été nécessaires pour permettre à ce projet d’envergure de prendre vie. Initialement prévu à La Possession, c’est finalement à akOatys que cette première vague statique va voir le jour marquant ainsi un tournant majeur dans l’évolution du parc, et plus généralement du loisir et du sport à La Réunion.

Un concept innovant Baptisée Wavesurfer par son concepteur Karel DUBOIS, il s’agit d’une vague statique artificielle à l’intensité réglable selon ses usagers. « Une turbine propulse environ 1000 litres à la seconde sur une surface souple et inclinée : les utilisateurs oscillent donc entre la gravité et la résistance de l’eau qui remonte » nous explique l’inventeur du système. Ce concept encore rare dans le monde sera désormais permanent à La Réunion, et pour la première fois en France et dans l’Océan Indien.

A mi-chemin entre le snowboard, le surf, le bodyboard et le skate, le Wavesurfer se pratique à l’aide de planches spécialement développées pour la vague statique. Extrêmement résistantes, elles sont fabriquées en France et aux Etats-­Unis, à partir des meilleurs matériaux permettant un excellent contrôle sur l’eau. Lionel CARO et Karel DUBOIS envisagent également de consulter les shapers locaux pour la fabrication des nouvelles planches de surf à distribuer aux autres exploitants de Wavesurfer dans le monde.

premiers essais de la vague

Le parc s’agrandit Quelques mois à peine après avoir fêter ses 5 ans et reçu son 400 000ème visiteur, c’est donc un tout nouvel espace qui va être créé au sein d’akOatys, composé de la vague statique, d’un grand bain à remous installé face à celle-­ci, d’un guetali à l’aplomb de la vague, d’une terrasse pour la détente et d’un coin restauration.

Avec ces aménagements, le parc s’étend désormais sur près de 70% de la surface totale de son terrain. La vague a été pensée et créée pour le plaisir des petits et des grands, adeptes de sensations fortes et vacanciers à la recherche d’un bon moment à passer. « A ce jour, aucun touriste métropolitain ne dispose d’une vague statique dans son environnement de loisirs, nous parions sur une forte augmentation de ce segment dans la fréquentation du parc », déclare Lionel CARO. Les visiteurs pourront donc s’essayer au plaisir de ce nouveau mode de glisse, pour un tarif de 10€ pour les enfants et 15€ pour les adultes, incluant l’accès à toutes les attractions du parc. Et pour ceux qui souhaiteront s’adonner à ce nouveau sport de glisse, « l’akOasurfer académie » les accueillera dès 2013 en dehors des ouvertures du parc avec une équipe de moniteurs diplômés et certifiés.

Au programme : initiation, cours et perfectionnement, avec à la clé la création de challenges locaux, voire de compétitions en réseau avec les autres Wavesurfer du monde. Lionel CARO, pionnier d’une mouvance Toujours à la pointe de l’innovation, c’est donc un vrai défi que s’est lancé le fondateur du parc à travers ce nouvel investissement de taille. Cette installation sera en effet l’une des rares au monde capable de proposer un fonctionnement mixte. Le concepteur du Wavesurfer ne tarit pas d’éloges à propos de cette mixité sur une même installation : -­ akOatys pour le loisir, -­ akOasurfer académie pour le sport.

« De l’initiation en bodyboard à l’acrobatie en surf, je vous garantis qu’il y a bien plus qu’un pas à franchir ! akOatys permettra de goûter aux possibilités de la vague, mais seule l’akOasurfer académie répondra à leur envie de progression » indique Lionel CARO. L’installation de cette nouvelle vague statique achève de positionner akOatys comme un acteur majeur du développement touristique à La Réunion.

La vague statique en chiffres *

  • 800 000€ d’investissement avec le soutien de l’Europe et de la Région
  • 3 convois exceptionnels pour acheminer le matériel (fabriqué en Belgique)
  • 2 grues pour l’installation
  • 100m2 emprise au sol pour une zone surfable de près de 40m2
  • 22 tonnes d’acier inoxydable
  • Débit de 4 millions de litres par heure en circuit fermé
  • 5 créations d’emplois attendus
  • Une surface totale de 5 000 mètres carrés, incluant le Wavesurfer, la zone de bain à remous et les espaces détente et restauration

akOatys en quelques mots

Ouvert d’octobre à mai, akOatys emploie une vingtaine de salariés et accueille ses visiteurs dans un cadre privé et sécurisé de 2 hectares à deux pas de la longue plage de sable noir de l’Etang-­Salé. Le parc dévoile tout un univers dédié aux jeux d’eau avec deux piscines, des espaces détente et cinq toboggans géants adaptés aux petits et grands. Crée seulement en 2007, akOatys est aujourd’hui le plus grand parc de loisirs de la Réunion et le parc numéro un de l’Océan Indien.

Trois questions à Karel Dubois, Président de Wavesurfer, fabricant européen de la vague statique

D’où vous est venue l’idée de la vague ?

« Je suis un passionné des loisirs aquatiques. Ceci associé à ma formation d’ingénieur et à mon côté entrepreneur dans l’âme, le projet de fabriquer, développer et commercialiser moi-­?même dans le monde entier un tout nouveau concept en lien avec ma passion, était un vrai rêve, aujourd’hui devenu réalité. »

Comment s’inscrit cette installation à La Réunion dans votre développement ?

« Cela fait moins de deux ans que nous implantons le Wafesurfer dans le monde. Aujourd’hui, il y en a déjà sept en Europe ; mais aucun n’est implanté avec le même concept. D’ailleurs, d’une manière générale, aucun autre type de vague dans le monde n’est comparable à celle que Lionel Caro est en train de mettre en place ; akOatys exploite et utilise la vague d’une façon totalement originale. J’ai fait le tour du monde, et La Réunion avec le dynamisme de Lionel Caro va faire de ce projet une véritable vitrine pour notre développement futur. »

Quels sont vos projets futurs?

« Nous avons pour projet l’installation de 10 vagues par an à partir de l’année prochaine. Deux vagues sont déjà en cours de réalisation au Qatar et seront opérationnelles courant février 2013. Mi-­?mars nous ouvrirons une vague en France métropolitaine, sur l’Île d’Oléron. Et nous sommes en négociation régulièrement avec l’Asie. »

Cet article est classé dans Actualités et revue de web, Economie, Tourisme et loisirs et a été consulté 3 366 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.