Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

Une exposition consacrée au patrimoine humain des TAAF.

Le mardi 11 septembre 2012, il y a 7 ans | @LeRédac | 1 799 vues

A l’occasion des Journées européennes du patrimoine, les Terres australes et antarctiques françaises (Taaf) et l’Université de la Réunion présenteront une exposition mettant en valeur les hivernants, en particulier les Réunionnais, qui vivent une partie de l’année dans les îles australes.

visuel

 

Répondant à la thématique de cette année « patrimoine caché », il s’agit ainsi de mieux faire connaitre et partager le patrimoine humain et culturel des Taaf. A travers des récits de vie, des témoignages, le voyageur sera transporté sur le Marion Dufresne, navire ravitailleur des Taaf, participera à la vie sur les îles, l’arrivée, le séjour et enfin le retour à la Réunion.

Un parcours autour de la rivière d’Abord sera proposé aux visiteurs qui leur permettra ainsi de prendre
conscience du voyage, du temps qui rythme les séjours, des difficultés d’un tel périple et bien entendu
de l’élément maritime omniprésent dans les Taaf.

L’exposition débutera au siège des Taaf (Rue Gabriel Dejean, Saint-Pierre) pour se terminer sur le pont de Terre Sainte, face à la mer, face au grand Sud.

taaf-JEP2012

 

Elle sera accessible les samedi 15 et dimanche 16 septembre 2012, de 10h à 17h. Elle est gratuite.

L’exposition a été réalisée par cinq étudiants en Licence Professionnelle Médiation et Gestion de Projets Culturels dans l’océan Indien dans le cadre de leur projet pédagogique : Nicolas Jaubert, Aurélie Lapra, Monica Paus, Sarah Fontaine et Bastien Brillard. Le projet a été coordonné par Jean- François Rebeyrotte, intervenant à l’Université de la Réunion, et les Taaf.

Cet article est classé dans Actualités et revue de web, Expositions, Salons & Evénements, Terres australes et antarctiques françaises et a été consulté 1 799 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.