Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

Chaque mercredi aux Pot’irons, Alex Barck

Le jeudi 27 septembre 2012, il y a 7 ans | @LeRédac | 1 611 vues

20h – gratuit – house / groove / nu jazz

DJ et membre fondateur du mythique collectif Jazzanova, Alex Barck anime les dancefloors berlinois depuis plus de 15 ans. Les sorties de son collectif Jazzanova (grâce à leurs remixes de Common, Masters At Work, Lenny Kravitz ou 4Hero, entre autres pépites) sont régulièrement plébiscitées dans les bacs à disques de nombreux djs et les membres du collectif sont cités parmi les créateurs du son nu jazz.

redux

Mélomane avide né à Berlin Est, Alex Barck s’inspire avant la chute du mur de toute la musique qu’il peut se procurer dans ce contexte particulier. Dès 1989 il se retrouve alors propulsé au coeur de ce qui devient très rapidement une des villes les plus influentes musicalement parlant. Après avoir fait ses armes à Berlin dans une ambiance pré Berghain-Panorama, il fut, en 1997, l’un des premiers DJs berlinois à s’exporter. Régulièrement présent sur les différentes scènes du monde (Tokyo, Miami, Paris, Milan, Barcelone, Ibiza, etc…) Alex Barck continue son voyage musical sur notre planète, pour notre plus grand plaisir.

Responsable par ailleurs de la recherche de nouveaux artistes au sein du label berlinois Sonar Kollektiv, on lui doit la découverte de certains des artistes les plus en vue du moment.

Enfin, Barck a aussi son propre label avec Christian Prommer, Derwin Records (nommé ainsi à cause de la crêperie préférée d’Alex Barck en Bretagne) qui produit leur musique. Écoutez absolument leur excellent disque réalisé il y a deux ans intitulé Alex and the Grizzli, avec les déjà mythiques Gladys Night ou Submarine nights !

www.jazzanova.com

Plus d’infos : http://www.lespotirons.re/

Cet article est classé dans Actualités et revue de web, Culture, spectacles et concerts et a été consulté 1 611 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.