Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

20ème édition du Grand Raid / Diagonale des Fous !

Le jeudi 27 septembre 2012, il y a 7 ans | @LeRédac | 7 672 vues

Imaginez-vous enchaînant 8 marathons classiques ! Complètement fou ? Pourtant, c’est l’exploit qu’accomplissent les survivants de la Diagonale des Fous.

Et lorsqu’ils enfilent le T-shirt jaune marqué d’un « J’ai survécu  » offert à l’arrivée, ils ont 170km et 10 000 mètres de dénivelé positif dans les pattes, soit l’équivalent de 50 tours Eiffel ! C’est dire si le Grand Raid de la Réunion est un défi physique, et les coureurs qui en prennent le départ, des sportifs formidables !

diagonale-des-fous

Départ de St Philippe, au sud de l’île, vendredi en cours de nuit, au bord de la mer. Arrivée au stade de la Redoute, à Saint-Denis, pour des retrouvailles avec l’océan indien. Entre les deux, vous passerez cinq crêtes avoisinant les 2000 mètres d’altitude, dont le point culminant de la course est à 2411 mètres. Vous jonglerez avec le feu du Piton de la Fournaise, vous frôlerez le ciel en empruntant les sentiers de crête des cirques de Cilaos et Mafate, pataugerez dans la boue du côté des forêts de Kerveguen. Et garderez un souvenir impérissable des quelques côtes aux noms mythiques : la montée sur le volcan, le col du Taïbit, Dos d’Âne.

Le Grand Raid de la Réunion est une course hors normes. 2800 concurrents en prennent le départ, dont les deux tiers passeront la ligne d’arrivée. Un parcours complet ! La course vous laissera découvrir quelques uns des plus beaux endroits de l’île : le lever du jour sur Saint-Philippe, le volcan et ses étendues désertiques de scories et de lave, la Plaine des Sables et son environnement lunaire, la Plaine-des-Cafres et ses pâturages d’altitude, les cirques et leurs remparts abrupts ainsi que la Plaine d’Affouches où subsiste une végétation primaire.

parcours-grand-raid-2012

Le premier mettra environ 24 heures alors que le temps maximum autorisé est de 63 heures. Le Trail de Bourbon et la Mascareignes verront quant à eux près de 2500 inscrits se confronter à des parcours extrêmement riches.

Les temps forts de cette 20ème édition.

RETRAIT DES DOSSARDS ET BRIEFING

  • Mercredi 17 octobre Mercredi 17 octobre
  • 10 heures 30 11 heures – 19 heures
  • Lieu : Crédit Agricole (Saint Denis – Providence) Lieu : Stade de la redoute (Saint Denis)

LES DEPARTS

Jeudi 18 octobre – La Diagonale des Fous

  • Lieu : Cap Méchant (Saint Philippe)
  • Pointage : 19h00
  • Départ : 22h00

Samedi 20 Octobre – Le Trail de Bourbon

  • Lieu : Cilaos
  • Pointage : 1h00
  • Départ : 04h00

Samedi 20 Octobre – La Mascareignes

  • Lieu : Grand Ilet
  • Pointage : 1h00
  • Départ : 4h00

LES ARRIVÉES (Stade de la Redoute)

  • Vendredi 19 octobre – La Diagonale des Fous
    1er : vers 22h
  • Samedi 20 Octobre – Le Trail de Bourbon
    1er : Vers 16h
  • Samedi 20 Octobre – La Mascareignes
    1er : Vers 11h
  • Dimanche 21 Octobre – La Diagonale des Fous
    Dernier : Vers 16h

Flash sur les organisateurs !

organisateurs--grand-raid-2012

  • Robert CHICAUD : Président, Secrétaire Général adjoint, Coordinateur, Responsable des relations avec les partenaires
  • Denis BOULLE : Directeur de course, Responsable des commissaires de course
  • Cyril SIDONIE : Directeur Adjoint de course et Chargé de la sécurité
  • Marc LEVY : Responsable du pointage informatique, Responsable des transmissions et des inscriptions
  • Serge VALGRESY : Chef de Zone Responsable du Village de La Redoute
  • Annick DION : Trésorière
  • Michel POUSSE : Secrétaire Général
  • Elisabeth DE BALMANN : Responsable de la Boutique et des tenues vestimentaires
  • Jean Mary PAYET : Responsable logistique et Alimentaire
  • Eric DOMITIEN : Responsable des bénévoles et du site de Saint Philippe
  • Secrétaires : Clara, Nadège & Diamila

Le mot du président:

Chers amis, L’année 2012 sera une année exceptionnelle et ce pour deux raisons majeures : Parce que la Diagonale des Fous communément appelée le Grand Raid, a 20 ans d’existence. C’est l’occasion de rappeler, qu’en 1992, le président de l’époque, Jean Pierre Charron, quelques mois à peine avant le départ, et alors que l’organisateur de l’époque jetait l’éponge, relevait le défi et avec les moyens du bord, permettait à quelques centaines de compétiteurs de prendre le départ. L’association du Grand Raid était née. Vous connaissez la suite ; la petite a grandi et a acquis une notoriété nationale et internationale.

De la même manière, le modeste Semi Raid est devenu le Trail de Bourbon tandis que la Mascareignes, initiatrice, prend son essor. Sachons garder en mémoire que cette réussite est due à des femmes et des hommes qui ont su consacrer beaucoup de leur temps à organiser et sécuriser ces épreuves sportives. Point n’est besoin de les citer, ils se reconnaîtront. Mais il est vrai que durant ces vingt années passées, le Grand Raid a évolué, dans sa longueur, et dans sa pénibilité. Certains le regretteront, encore qu’évoluer c’est progresser. Une chose cependant reste immuable.

La philosophie de cette épreuve : lui conserver sa vocation populaire, et favoriser les échanges entre les bénévoles «Péi» et les compétiteurs et entre les compétiteurs eux-mêmes d’horizons si divers. La spécificité de ces courses dans la montagne, exige un respect indéfectible de l’environnement naturel dans lequel elles évoluent : « Je cours propre » est plus qu’un slogan, c’est un véritable engagement, souscrit personnellement, indissociable du droit de s’inscrire. Mais ce respect revêt d’autres facettes dont notamment celui de se conformer à l’éthique sportive qui veut que concourir, ne rime pas avec tricher. Là encore, cette volonté de fausser la course, s’exprime au travers de diverses attitudes, dont la plus grave à mes yeux est celle du dopage. La plus grave, car non seulement, elle rompt le principe d’égalité entre les concurrents, mais aussi parce qu’elle caractérise une atteinte à son intégrité corporelle dont on ne mesure pas les effets pervers .

L’année 2011, à ce propos, fût révélatrice d’une situation que certains redoutaient. En effet, deux compétiteurs inscrits au Trail de Bourbon et à la Diagonale des Fous, ont été confondus de dopage et nécessairement sanctionnés par l’ AFLD, au travers d’une interdiction de participer à des épreuves de pleine nature durant deux ans et six mois. L’association a pris le relais, et par application du règlement de l’épreuve , a fait sienne les sanctions prononcées outre la restitution des récompenses perçues . Ce combat contre la « triche », dont le dopage n’est qu’un aspect, continue. Il va même s’intensifier grâce aux efforts conjugués de l’UFOLEP à laquelle est affi lié le Grand Raid et de la Direction de la Jeunesse et des Sports. Personne ne sera à l’abri , sachons le ; Un compétiteur ne doit compter que sur lui-même, sans l’apport d’une aide extérieur quelle que soit sa forme. Mais alors quelle légitime fi erté, lorsque l’objectif initial, le challenge est réalisé uniquement grâce à des entraînements réguliers, à une gestion rationnelle, à une hygiène alimentaire appropriée !

Alors sachons tirer les leçons du passé(mais si proche) et faisons la différence entre celui qui en toute connaissance de cause, va absorber des produits dopants et celui qui en toute bonne foi consomme des mixtures dans l’ignorance de leurs effets nocifs. Prenez le temps de consulter sur notre site la liste des produits interdits, et lisez les prospectus des produits dits revalorisant afi n de vous assurer que certaines substances interdites ne s’y retrouvent pas. Ce n’est pas chose facile, je vous l’accorde, car les fabricants sont habiles dans leur manière de présenter les choses. Ceci n’est pas une déclaration de guerre, juste une mise en garde, car la plus grande partie des laboratoires qui fabriquent ces produits énergétiques, le font en toute légalité . Par contre, lorsque pour des raisons médicales, vous êtes contraints de consommer des produits dont certains figurent dans la nomenclature dressée par l’AFLP, faites, en confidence, à notre médecin référent, celui-ci pourra, en cas de contrôle apporter sa contribution à la vérité.

Pour finir, à tous ceux qui vont avoir la chance de prendre le départ, d’une des trois épreuves, prenez du plaisir sans modération. Les dix membres du comité directeur, (Annick, Babette, Jean- Mary, Denis, Marc, Cyril, Serge, Eric , Michel, Robert) comme les chefs de poste et de zone, à la tête de plus de mille bénévoles auxquels il convient d’adjoindre les médicaux et paramédicaux, le PGHM associé au Samu, la Croix Rouge sans oublier les services de la gendarmerie et de la police, vont conjuguer leurs efforts pour vous permettre de vous exprimer pleinement.

Bonne course et rendez-vous à l’arrivée.

Le Président du Grand Raid Robert Chicaud

parcours-2-grand-raid-2012

Le Mot du directeur de course

Je m’adresse à tous les compétiteurs et compétitrices qui vont se lancer un défi personnel du 18 au 21 octobre 2012, à l’occasion de la 20ème édition du Grand Raid/ Diagonale des Fous. Pour moi, il n’y a pas de grand ou de petit compétiteur. Vous êtes tous égaux devant la difficulté avec pour seul objectif d’arriver au village de La Redoute. Voilà une arrivée bien nommée ! 170 km de difficultés à surmonter avant d’y arriver. Il vous faudra puiser au plus profond de vos capacités sportives et de vos forces morales.

Soyez convaincus que, quel que soit votre niveau, le parcours sera toujours extrêmement difficile, en effet cette édition se veut exceptionnelle de part la longueur du parcours et l’importance du dénivelé. N’en sous estimez pas les difficultés et ne surestimez pas les vôtres.

Allez à l’extrême de vos limites mais pas au-delà. Adaptez votre allure en fonction de vos objectifs et, en cas de grande fatigue, n’hésitez pas à revoir ces objectifs à la baisse : c’est la meilleure, et la seule, façon de finir ce trail extrême. Gardez en mémoire qu’après 116km un nouveau tracé vous attend. Vous serez nécessairement fatigués alors qu’il vous restera 54km avant l’arrivée. Cette montée, il vous faudra l’anticiper et arriver à la Brèche avec suffisamment de jus.

Cette course est une aventure personnelle : n’essayez pas de forcer votre allure pour suivre un autre concurrent, découvrez vos capacités au fur et à mesure de votre avancée. Champions et anonymes, vous devez tous respecter la devise du Grand Raid « Je cours propre ». Vous êtes sur cette course, nous l’organisons, parce que nous aimons la nature; respectez la propreté des sentiers, respectez l’environnement naturel.

Le Grand Raid fête sa vingtième édition : le bel âge. Prenez autant de plaisir à participer à cette édition millésimée que l’Organisation en a pris lors de la préparation de ces trois épreuves formidables que sont le Grand Raid, le trail de Bourbon et la Mascareignes.

Sportivement Denis BOULLE

Directeur de Course

La DIAGONALE DES FOUS en chiffres …

diagonale-des-fous-en-chiffres

A l’occasion des 20 ans, l’association a demandé à Nicolas PAILLET, chanteur compositeur de créer un hymne spécialement pour le Grand Raid. Cet hymne sera diffusé lors de tous les temps forts des 3 courses.

« J’ai été inspiré par le coté universel et grandiose du Grand Raid utilisant pour cela un orchestre symphonique ( cordes, cuivre, timbales…) , mais aussi par son coté local avec tabla, rouler, kayamb…ainsi qu’un grand choeur africain. Les cordes présentent un 1er thème qui, réutilisant la même harmonie, progresse en hauteur (du grave a l’aigu) sur les 2 cycles suivants représentant les montagnes et l’effort physique. Juste après cela le choeur africain fait son entrée et termine en apothéose …..la récompense et la satisfaction après l’effort. » Nicolas PAILLET

Pour marquer à sa manière le 20e anniversaire de la Diagonale des Fous, le lycée Pierre LAGOURGUE (Le Tampon) a élaboré, en partenariat avec le Grand Raid, un projet original et multiforme.

  • Une brochure sur l’île de La Réunion a été réalisée par les élèves et sera distribuée à tous les coureurs du Grand Raid. Une traduction en Anglais et en Espagnol sera disponible sur le site du lycée de même qu’un quizz portant sur la brochure.
  • Des élèves de 1ère STI2D réalisent des écotrophées pour les vainqueurs.
  • Une rencontre a été organisée entre les élèves et deux coureurs de premier plan : Thierry CHAMBRY et Myrielle HOAREAU.
  • Elle sera suivie par une sortie sur le terrain encadrée par des coureurs du Raid.*
  • Une action de sensibilisation à la lutte contre le dopage est organisée à destination des élèves de
    seconde.
  • Des panneaux d’exposition seront présentés lors du départ et de l’arrivée sur le stand du Parc National où ont été invités les élèves.

Plus d’infos sur http://www.grandraid-reunion.com/

Cet article est classé dans Actualités et revue de web, Sports et a été consulté 7 672 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.