Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

Sauvons le Gecko vert de Manapany et le Gecko vert de Bourbon !

Le mercredi 11 juillet 2012, il y a 7 ans | @LeRédac | 3 505 vues

Afin de préserver les espèces de geckos vert endémiques (gecko vert de Manapany et gecko vert de Bourbon), un plan de lutte contre plusieurs espèces de geckos verts introduits (geckos verts malgaches et geckos à trois tâches rouges ) vient d’être lancé sur l’île.

Les Réunionnais peuvent aussi participer à cette action de préservation des espèces indigènes en contactant l’association NOI dès qu’ils observent dans leur jardin ou dans la nature ces deux espèces invasives (photos ci-dessous), par courriel : natureoceanindien@gmail.com ou par tel : 06 93 93 71 41.

gecko

Le Grand gecko vert malgache est l’une des espèces invasives les plus préoccupantes pour
les Geckos indigènes.  Il est en compétition avec eux pour la nourriture et les habitats et,
plus grand et plus agressif, il se nourrit aussi d’autres espèces de lézards dont les geckos
indigènes de La Réunion.

Pour faciliter la mise en œuvre de ce plan, des arrêtés préfectoraux viennent d’être signés afin non seulement d’interdire l’introduction de ces espèces à La Réunion mais aussi de permettre leur contrôle. Les spécimens observés et signalés seront capturés par les agents de la Brigade Nature Océan Indien, du Parc National et de l’ONF sur leur domaine d’activité, ainsi que par l’association Nature Océan Indien (NOI).

Les secteurs les plus sensibles du fait de la présence d’espèces indigènes menacées sont les
communes de Saint-Pierre, Saint-Joseph, Petite-Île et Sainte-Suzanne.

Source: Préfecture de La Réunion

Cet article est classé dans Actualités et revue de web, Environnement et a été consulté 3 505 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.