Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

programmation musicale des Pot’irons pour les semaines à venir

Le vendredi 4 mai 2012, il y a 8 ans | @LeRédac | 4 532 vues

logo-pot-ironsLes Pot’irons, c’est un bar restaurant pour mélomanes éclectiques, situé au 11bd Doret à Saint-Denis.

Vendredi 4 mai : Potirock’n’roll avec Titus & Narbomix
20h – gratuit – rock / pop
Le duo de rockeurs des platines reprend du service, comme chaque premier vendredi du mois, pour une session de guitares acérées et de synthés popisants, de franges alignées et de coupes gominées = rock’n’roll, baby. Thermoboy

Samedi 5 mai : Thermoboy, My Own Vision & Enna
20h  – pop / rock

Trois concerts de pop / rock, emmenés par Thermoboy : rongés par le feu de la pop et du rock minimaliste, les membres de Thermoboy revendiquent avec une pointe d’humour la pratique d’un "grunge traditionnel kréol". Ce power-trio a de toute évidence écouté Pixies, Sonic Youth et The Jesus Lizard… mais c’est bien à l’ombre des filaos réunionnais que s’écrit le rock indé de Thermoboy, dans un répertoire de compositions mêlant mélodies aigres-douces, zistwars racontées en anglais, et bruit blanc.

My Own Vision se compose de 4 musiciens, Nicolas (batterie), Camille (Basse), Nicolas (guitare lead et chant), et Samuel (Guitare, Clavier, Chant). Chacun d’entre eux était originaire de différent groupe de différents styles, et Samuel eut l’idée de réunir ces 4 personnes afin qu’elles puissent partager et mélanger leurs différentes influences et expériences.

C’est en janvier 2011 que naquit My Own vision. Leur musique se veut très rock alternatif et Indus, expérimentant guitares Saturées, rythmes asymétriques, chant et textes mélancoliques tel la traduction ou le reflet d’un monde en décadence.

En ouverture, Enna. Leurs compositions varient du rock au reggae, en passant par le métal mélodique et la pop.

Jeudi 10 mai : Vague
20h – gratuit – house music

House music is a way of life : tel pourrait être le crédo de Vague, DJ caméléon omniprésent sur la scène réunionnaise au sein de laquelle il distille sa touche perso, mêlant deep, tekhouse et minimale, s’adaptant à tous les lieux et toutes les heures… Evolution permanente, recherche de l’âme et d’une certaine fraîcheur le caractérisent : nous en avons fait notre résident, ne loupez pas ce nouveau set de Vague.

Vendredi 11 mai : Ej Hijo Diabolico
20h – gratuit – nueva cumbia
La vague électronique la plus novatrice de ces dernières années vient d’Amérique du Sud et plus particulièrement de Buenos Aires, où les dj’s locaux se sont emparés du patrimoine local pour créer un hybride calorifère : la nueva cumbia. Fer de lance de cette scène à La Réunion, El Hijo Diabolico vient nous faire déguster pour la seconde fois sa sélection de ravecumbiaton, cumbiatronic, moombah…. Entre cumbia et dubstep, techno et roots feeling : ssaaabrossaaa !!

Samedi 12 mai : Dialsa des Îles + invités
20h – 5? – séga mauricien

Pour la sortie de leur premier album, le groupe révélation du séga mauricien vient donner un concert empli de surprises.

Jeudi 17 mai : DJ Hybreed
20h – gratuit – techno

Greg Gagé a longtemps navigué entre les scènes métal rock et free party. Bassiste dans un groupe industriel dès 1990, il passe les années suivantes à écumer les fêtes techno et drum&bass aux platines sous le pseudonyme de DJ Hybreed. Il est membre depuis 2005 du respecté collectif Matozoïdes, qui continue d’investir les meilleurs clubs parisiens comme le Batofar. Installé à La Réunion depuis 2007, Greg a retrouvé ses sensations initiales en reprenant la basse au sein du groupe métal Warfield. Tout en créant Virus Eye, après sa rencontre avec Soraya Thomas.

Vendredi 18 mai : SelecTir
20h – gratuit – reggae

SelecTIR écoute du reggae depuis qu’il a des oreilles, collectionneur de vinyles ultra rares depuis une quinzaine d’années, animateur radio depuis 8 ans, il a assuré les premières parties de Pablo Moses, Max Roméo, Israel Vibration, U-Roy, Groundation ou encore Anthony B…C’est le premier à avoir produit à la Réunion : Winston McAnuff, Horace Andy, The Congos ou encore Burning Spear…SelecTIR défenseur du Roots le plus pur et le plus profond… Fauk ça Cesse

Samedi 19 mai : Fauk ça Cesse + DJ
20h – 5? – chanson festive

Si ça continue…"fauk ça cesse"!!! Du skarock tropical et néanmoins énergique sur des textes de François Artaud, poète-chanteur-sociologue au regard acerbe mais tendre sur son époque. Des concerts de folie essentiellement à la Réunion, leur terre de coeur. Sans concession et sans ambition commerciale, Fauk Ca Cesse (FCC) c’est pour le plaisir… Un point c’est tout !

Jeudi 24 mai : Electropicales avec Madben & Arash Khalatbari
21h à 2h – gratuit – oriental électro / techno
Artiste à l’identité perméable, riche d’un parcours métis, urbain et hybride, Arash Khalatbari s’est installé à La Réunion pour concevoir son second album solo, faisant suite à « In La Chapelle » du nom de l’éponyme et bigarré quartier parisien. Fraîchement enregistré dans le studio de Yann Costa, ce nouvel opus est le fruit de ses expériences passées et de ses aspirations futures : l’ethno-industriel de Vox Populi dans les années 80, le succès des fusions electro / sono mondiale d’Ekova dans les années 90, et les multiples collaborations en tant que percussionniste avec la scène world parisienne, de Nawal aux musiques juives. Né à Téhéran, arrivé à Paris à 14 ans, Arash est également architecte, menant une recherche philosophique sur le thème « Mystiques, Espace et Territoires ». Nous sommes ravis d’accueillir ce grand artiste pour son premier concert à La Réunion !

Attention, talent. Plébiscité par les glorieux anciens, par Laurent Garnier en particulier – qui annonce 2012 comme l’année Madben et n’en finit plus de jouer son track Promised Land à chaque set ou presque – mais aussi par Agoria, Dave Clarke et Psycatron, Madben est assurément l’artiste à suivre de près sur la scène techno européenne. Marqué par le son de Détroit et la house de Chicago, ce natif du Nord a commencé à mixer en 2000 et à composer en 2007, enflammant l’an dernier les réputés festivals Astropolis et Nordik Impakt, avant de partager récemment les platines avec Carl Craig. Madben a un chemin tout tracé : direction le succès. Ne le loupez pas.

Vendredi 25 mai : Ker Faya
20h – gratuit – reggae
Ambassadeur de la culture reggae, le Ker Faya est incontournable : leur son ancré dans la tradition jamaïquaine, parcourant le rocksteady sixties, le roots conscient comme les tracks les plus puissants de la scène anglaise, fait mouche à chaque fois. Leurs soirées affichent complet, le smile est de rigueur à chaque déhanché : tel est le pouvoir du skank. Hôtes du Vince Corner au Sakifo depuis trois ans, le Ker Faya est en résidence mensuelle aux Pot’irons chaque dernier vendredi du mois.

Jeudi 31 mai : Alexandre Rolland
20h – gratuit – techno
Biberonné à la pop culture en ce qu’elle a de meilleur (Beatles, Clash, Smiths…), c’est en Angleterre qu’Alexandre Rolland, en 1994, va perdre sa virginité électronique. Sous la férule des chauffeurs de salle qui sévissent alors : Sasha, Pete Tong et autres John Digweed ; des noms qui, si l’Histoire Electro aura tôt fait de les oublier, n’ont pas moins participé à l’éclosion européenne de la dernière révolution musicale. Fort de cette révélation, Alex ne tarde pas à s’intéresser à l’essentiel et entreprend de remonter la rivière jusqu’à sa source: Detroit et Chicago. Très vite, il s’empare des platines. Dès lors, en bon "vinyl addict", le faux-dilettante qu’il est (parce que vrai-passionné-exigeant) s’applique à diffuser sa bonne musique au gré de ses pérégrinations. Au cours de ces déambulations, l’occasion lui a été donnée de côtoyer quelques fines lames ; ainsi d’Eric Rug, Swag, Soldiers of Twillight et même …Jeff Mills et Ellen Allien. Par bonheur, Alex n’a jamais tranché entre (deep) house et techno (binaire). C’est dire la largeur du spectre de sons et d’émotions qu’il parcourt avec, toujours, la même envie de faire bouger les corps…

Jeudi 7 juin : Namiro
20h – gratuit – minimal / techno
Longtemps dj axé sur la techno progressive, Namiro s’est fait un nom sur la côte Basque et près de la frontière espagnole d’où il est originaire – Bayonne. Variant au fil du temps ses sets, il mêle désormais minimale, techno et influences latines, bercé par des références allant de Richie Hawtin à Ben Sims, en passant par Hector Couto et Pirupa. Découverte.

Jeudi 14 juin : Vague
20h – gratuit – house music
House music is a way of life : tel pourrait être le crédo de Vague, DJ caméléon omniprésent sur la scène réunionnaise au sein de laquelle il distille sa touche perso, mêlant deep, tekhouse et minimale, s’adaptant à tous les lieux et toutes les heures…
Evolution permanente, recherche de l’âme et d’une certaine fraîcheur le caractérisent : nous en avons fait notre résident, ne loupez pas ce nouveau set de Vague.

Jeudi 21 juin : Deep Show avec Vincent Corvec & Sal Paradise
20h – gratuit – deep house

Jolie paire de dj’s hors-pairs pour ce premier jeudi de février, avec Sal Paradise, l’esthète de la house nation, toujours en quête de nouvelles sonorités, passant de la minimal à la deep house sans renier le kick techno : résident des Clandestine, programmé en warm-up d’Agoria au Sakifo, c’est une valeur sûre accompagnée pour l’occasion de Vincent Corvec, le représentant péï de la scène nu disco mariant sonorités électroniques, beat à la Giorgio Moroder et influences soulfull.

Vendredi 29 juin : Ker Faya
20h – gratuit – reggae
Ambassadeur de la culture reggae, le Ker Faya est incontournable : leur son ancré dans la tradition jamaïquaine, parcourant le rocksteady sixties, le roots conscient comme les tracks les plus puissants de la scène anglaise, fait mouche à chaque fois. Leurs soirées affichent complet, le smile est de rigueur à chaque déhanché : tel est le pouvoir du skank. Hôtes du Vince Corner au Sakifo depuis trois ans, le Ker Faya est en résidence mensuelle aux Pot’irons chaque dernier vendredi du mois.

Cet article est classé dans Les Communiqués et a été consulté 4 532 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.