Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

La CGTR EDUC’ACTION demande instamment au rectorat d’annoncer la fermeture des établissements scolaires

Le mercredi 15 février 2012, il y a 7 années | @LeRédac | 1 894 vues

CGTRCommuniqué de la CGTR

“En raison des actions conduites sur le réseau routier, nos établissements scolaires connu de très fortes perturbations. Naturellement, cela n’est pas sans incidences sur la scolarité des élèves.

Ainsi, de nombreux lycéens, en raison des barrages routiers n’ont pu gagner ce mardi 14 février 2012 leurs établissements ou ont connu de très sérieuses difficultés pour rentrer à leur domicile.

Selon nos sources , de nombreux cours , faute d’enseignants, eux-même bloqués, n’ont pu par ailleurs avoir lieu . Le Rectorat a refusé de communiquer à ce sujet , sur l’ampleur constatée des conséquences.

Dans tous les cas, cela pose un sérieux problème de rupture d’égalité entre élèves pouvant suivre pour le moment leur scolarité et ceux qui se trouvent, bien malgré eux, dans l’impossibilité matérielle d’assister aux cours.

Au regard de l’évolution du conflit actuel et de l’absence de sortie de crise immédiate, il est clair que nous nous dirigeons vers des dysfonctionnements majeurs qui vont aggravés cet état de fait. (…) En conséquence, afin de ne pas ajouter des dysfonctionnements aux dysfonctionnements actuels et d’assurer une égalité de traitement entre élèves, la CGTR EDUC’ACTION demande instamment au rectorat d’annoncer la fermeture des établissements scolaires à minima pour le mercredi 15 février 2012 et d’activer une cellule de crise pour décider ou non d’une éventuelle reconduction de cette fermeture pour les jours suivants (en fonction de l’évolution de la situation) .

Si les perturbations sur le réseau routier venaient à durer, il serait souhaitable que le rectorat ouvre une concertation avec les partenaires sociaux , les représentants des parents d’élèves et élèves et les acteurs institutionnels intéressés afin de trouver les réponses à mettre en œuvre pour assurer au mieux la continuité de service avec le souci de concilier exigence de service public et intérêts des élèves , des personnels et de toute la communauté éducative.

Par ailleurs , la CGTR EDUC’ACTION demande au recteur une souplesse dans la gestion du temps de travail des personnels et de tenir compte avec bienveillance des situations d’absences constatées et subies pour fait de blocages.”

http://www.cgtr-educaction.com/

Cet article est classé dans Les Communiqués et a été consulté 1 894 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.