Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

Les P’tites balades Réunionnaises à Kélonia (vidéo et photos)!

Le vendredi 13 janvier 2012, il y a 8 ans | @LeRédac | 3 984 vues

Kélonia, l’observatoire des tortues marines de Saint Leu, permet une immersion dans l’univers des tortues.

En plus de la visite permettant d’observer plusieurs espèces de tortues marines dans leur environnement reconstitué, le centre de soin accueille les tortues victimes de pollution ou de pêche accidentelle, et participe aux programmes de recherche et de protection des tortues marines et de leurs habitats à La Réunion et dans l’océan Indien. Voir précèdent article sur le sujet >> Kélonia, l’observatoire des tortues marines de Saint Leu !

tortue-la-reunion4

Ce jeudi 12 janvier 2012, profitant des vacances scolaires et motivé par le futur relâché de 5 tortues caouannes la semaine prochaine, la rédaction à décidé de prendre du bon temps en visitant cet établissement sympathique… ci dessous en vidéo

Les P’tites balades Réunionnaises à Kélonia – Saint Leu – Ile de La Réunion

kelonia

Kélonia dispose d’installations spécifiques pour l’accueil des tortues blessées ou malades. Les tortues sont mises en quarantaine ou isolées dans des bassins de 2 ou 10 m3 pour y être soignées sous contrôle vétérinaire, avant d’être relâchées dans le milieu naturel.

Lundi 22 novembre 2011, 57 bébés tortues ont émergé sur la plage artificielle de Kélonia. Ces tortues, proviennent du nid n°2 pondu en aout sur une plage de Saint-Leu par la tortue verte (Chelonia mydas) baptisée Gaby par l’équipe de Kélonia. Ce nid, menacé par les fortes houles de début septembre avait été déplacé sur la plage artificielle de Kélonia. Ce qui a permis de sauver les bébés. En effet le premier nid (N°1) pondu par Gaby plus haut sur la plage, n’a pas donné naissance à des tortues, car il a lui aussi été inondé par les fortes houles de septembre.

tortue-la-reunion

Les petites tortues ont été remises sur la plage où elles auraient du naître, mardi 23 novembre à 6h00 (heure des émergences), à l’exception des plus fragiles (cicatrice ombilicale mal refermées, déformation de la carapace). Durant leur course sur la plage, elles se sont imprégnées des odeurs et d’autres paramètres physico-chimiques qui leur permettront de retrouver cette plage lorsqu’elles auront atteint leur maturité sexuelle dans environ 20 ans.

kelonia-2

La Réunion, comme l’ensemble des Mascareignes, était un site de ponte extrèmement important avant l’arrivée des premiers colons. Les témoignages des premiers navigateurs attestent que les tortues se reproduisaient en nombre sur l’ensemble des plages de l’île. Aprés 3 siècles d’occupation humaine, les tortues ont pratiquement disparu des plages de l’île. La faute à la surpêche, à la prédation des nids par les rats, chiens et cochons, et à l’urbanisation du littoral.

colons

kelonia-st-leukelonia-3

Depuis 2004, 5 ans aprés la première opération de restauration des plages de ponte menée par Kélonia sur Saint-Leu, les pontes sont à nouveau observées. 85% de ces pontes ont lieu sur ou à proximité des plages restaurées à Saint-Leu. Preuve que les mesures de conservation peuvent être efficaces, même sur un territoire restreint comme le littoral réunionnais.

tortue-la-reunion-2

Cependant avec en moyenne 1 femelle par an (moyenne observée depuis 2004) la population reproductrice de La Réunion est extrèmement faible et donc extrèmement vulnérable. La situation est encore plus critique dans les autres îles des Mascareignes, qui n’ont pas encore démarré de programme de restauration des plages de ponte.

tortue-la-reunion3

Source : http://www.kelonia.org

D’autres ballades ?

Cet article est classé dans Tourisme et loisirs et a été consulté 3 984 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.