Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

L’Ile de la Réunion accueillera cette année le championnat de France de parapente du 5 au 12 novembre 2011

Le vendredi 4 novembre 2011, il y a 8 ans | @LeRédac | 2 591 vues

Les organisateurs sont dans les starting-blocks et confiants, à compter de ce 5 novembre et ce jusqu’au 12 novembre 2011, l’Ile de la Réunion accueille le championnat de France de parapente, en espérant que les incendies ne perturbent pas l’événement.

championnat-de-france-de-parapente-2011

Ce sera la troisième fois que la fédération française délocalisera la délivrance du titre de championne et champion et championne de France à la Réunion. Cette reconnaissance souligne le caractère extrêmement précieux de l’île pour la pratique du parapente. En effet, en 25 ans, la Réunion a développé une destination très prisée pour la pratique du vol libre. Il existe une trentaine de sites homologués dans l’île. Pour la compétition, le décollage des pilotes se fera de Saint-Leu Colimaçons ou de Bellemène Saint-Paul. Les compétiteurs devront disputer 7 manches, chaque jour les libéristes s’affronteront dans le ciel.

“Sur l’île de la Réunion, il existe une compétition internationale de parapente qui se déroule tous les ans au mois de novembre depuis vingt et un ans. Autant dire que cette manifestation est un outil de promotion extraordinaire pour le public ciblé des parapentistes, qui découvrent à cette occasion des images magnifiques de l’île de la Réunion.” explique Dominique Durand Président de la Ligue de Vol Libre de la Réunion.

Rester en l’air  n’est pas si facile et les distances proposées oscilleront entre 50 et 100 kilomètres par jour… plutôt pas mal quant on sait que les parapentes n’ont aucun moteur… et que les pilotes exploitent les courants chauds pour se déplacer. Ces ascendances sont de véritables ascenseurs invisibles… le ciel réunionnais sera très coloré, plus de 100 pilotes vont s’affronter dans le ciel pendant ce championnat.

championnat-de-france-de-parapente-2011-lareunion

Crédit photo IVLR

Le parapente est un vrai spectacle aérien car les pilotes se déplacent en général en grappe, et les réunionnais adorent cela. Souvent sont-ils observés des cases, des cours de récréation, ou au dessus de la Route des Tamarins.

Ce sera également l’occasion de vivre un évènement très festif, puisque la ligue de vol libre de la Réunion organise la manifestation dans un éco-village parapente situé au centre ville de Saint-Leu. La population est donc étroitement associée à cet événement,
tous les soirs se produiront d’excellents groupes de musique. Le village proposera  également un espace de restauration où la cuisine créole sera particulièrement mise en valeur.

Déjà 21 ans d’histoire

En 1990 le premier Maïdo-run est créé. Suivront les championnats de France en 2000, les Pré-Coupe du Monde 2001 et 2002 et, consécration des efforts menés depuis 13 ans, la dernière manche de la coupe du Monde en 2003.

championnat-de-france-de-parapente-2011-la-reunion

Crédit photo IVLR

Chaque année, depuis 21 ans, un échantillon des meilleurs parapentistes du monde se donne rendez-vous dans l’île pour s’affronter amicalement dans le ciel. Et une chose est sûre, pour remporter un critérium à la Réunion, il faut être l’un des meilleurs pilotes du monde et savoir s’adapter à l’aérologie particulière de l’île ; les vainqueurs des précédentes éditions ne laissent aucun doute sur la qualité du pilotage nécessaire pour parvenir à la victoire.

Programme de la compétition

Le 5 novembre :

  • 18h00 inauguration, pot d’ouverture.
    Pot d’ouverture et présence des compétiteurs et partenaires au village parapente à St Leu

Le 8 novembre : Journée «Vols fauteuils»
Journée sur le thème du parapente et des personnes à mobilité réduite.

  • 8h00 : rendez vous au village, présentation de la journée et du matériel
  • de 9h00 à 11h30 : Vols de personnes à mobilité réduite sur les décollages du 700 et du 800 à Saint Leu
  • 12h00 : repas chez Albert Traiteur
  • 13h30 : table ronde autour du sport chez les personnes à mobilité réduite

Du 6 au 12 novembre

Le matin

  • désignation du site des épreuves la veille sur lvlr.net
  • briefing compétition
  • déroulement de la compétition

L’après midi

  • déchargements des GPS au village
  • affichage des résultats
  • animations sur les stands partenaires
  • bar ouvert

Le soir

  • apéro concert en avant soirée
  • remise des trophées aux vainqueurs d’étape par les partenaires
  • restauration
  • concerts

Désignation des manches:
Le 6 novembre : manche «Conseil Régional»
Le 7 novembre : manche «Mairie de Saint Leu»
Le 8 novembre : manche «Pardon»
Le 9 novembre : manche «Conseil Général»
Le 10 novembre : manche «Caisse d’épargne»
Le 11 novembre : manche «SFR»
Le 12 novembre : manche «IRT»

Les différent  types de manches

Dans tous les cas l’objectif est de réaliser un parcours. Les pilotes sont hiérarchisés en fonction du temps qu’ils ont mis pour le boucler ou sur la distance parcourue s’ils n’atteignent pas l’arrivée. Les circuits réalisés en l’air peuvent être assimilés à une régate aérienne au cours de laquelle il va falloir contourner des balises (clochers, relais de télévision, bâtiments divers) avant de rejoindre un but matérialisé par une ligne d’arrivée.

photo_1

Crédit photo IVLR

La longueur des itinéraires peut s’échelonner selon les niveaux d’épreuves entre 15 et 150 km. Les participants attestent de leurs passages derrière les points de contournement grâce à leur GPS qui enregistre tout leur vol sous la forme d’une trace.

  • Le parcours en temps minimum (speed run) est en réalité une course contre la montre. Le pilote décolle quand il le désire au sein d’une fenêtre temporelle fixée par le directeur d’épreuve. Des temps sont pris au décollage et à l’arrivée afin de définir pour chacun le temps total réalisé.
  • Les courses au but (race to goal).
    C’est une épreuve spectaculaire au cours de laquelle les pilotes s’élancent ensemble à l’assaut du parcours.
  • Deux départs sont possibles :
    – Au sol lorsque les conditions le permettent
    – En l’air : un signal visuel (le start point) est alors déclenché à une heure
    précise autorisant les pilotes à partir.
    Les concurrents sont alors classés en fonction de leur ordre d’arrivée au but, du temps qui les sépare ou de la distance parcourue.

Voir la liste des pilotes liste des pilotes

Les  Sites de décollages

Colimaçons 800 (altitude 780 m.)
C’est le site phare du parapente à la Réunion par son degré de fréquentation, par la qualité des thermiques, par le nombre de jours où l’on peut y voler (environ 300 jours par an). Du 800, les images sont étonnantes, ici plus qu’ailleurs, la montagne se mélange à la mer, le bleu se confond avec le vert. Les manches sont très techniques, caractérisées par des ascendances douces et petites…

Bellemène (altitude 750 m.)
Ce site est particulièrement utilisé en compétions par des alizés de sud-ouest, quand le vent rentre sur Saint-Leu. Il permet alors d’effectuer des manches essuie-glace entre Saint-Gilles les Hauts et la Possession.

Les  temps fort du parapente à la Réunion

Vol 3070 m
le club Raz la pente organise chaque année un décollage pour 40 deltas et parapentes du Piton des neiges

La compétition – Une équipe de Ligue de 8 jeunes
L’équipe jeune mise en place depuis quelques années permet de donner l’envie a
des jeunes de pratiquer le PP et de s’initier à la compétition. Les fers de lance : Tom
BOURDEU et Adrien BOURDELLE en 2009/2010…

40 compétiteurs réguliers
Un engouement certain pour les pilotes de venir progresser en parapente tout en se
frottant aux meilleurs pilotes locaux. L’ensemble des pilotes profitent dans ce contexte
de regroupement de la progression dans le cadre de la coupe de la Réunion durant toute l’année. Les pilotes ayant le niveau régional, national et international.

Les compétitions à la Réunion en 2011
C’est une coupe de la Réunion qui se déroule sur 15 manches et une coupe fédérale de distance. Des entrainements sont prévus durant l’année sous l’égide de la LVLR.
3 sportifs de haut niveau, 8 participants aux championnats de France.

Depuis plus de 10 ans, les pilotes qualifiés font régulièrement les championnats,de France. En 2010, 5 pilotes seniors ont participé au France à Mieussy-SAMOENS-LES GETS, le meilleur pilote rénionnais se place 22 sur 120,,pilotes. Cette année les réunionnais seront chez eux … un avantage ?

Plus d’infos sur le site web de la Ligue de Vol Libre de La Réunion

Cet article est classé dans Actualités et revue de web, Sports et a été consulté 2 591 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.