Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

Incendie de forêt des Bénares et Maïdo Point de situation à 10h30 !

Le vendredi 28 octobre 2011, il y a 8 ans | @LeRédac | 6 221 vues

Communiqué de presse de la préfecture de La Réunion :

Situation et moyens engagés

Le situation s’est dégradée dans la nuit. Le feu a progressé en direction du sud vers la forêt des Makes et vers l’est atteignant le sommet des remparts de Cilaos.

Environ 1500 hectares ont été parcourus par le feu (Cf carte). 

Ce matin, la priorité est donnée à la lutte contre la propagation du feu sur le front sud pour tenter de préserver la forêt domaniale des Makes.

Météo France prévoit un renforcement des vents aujourd’hui.

Plus de 400 personnels sont toujours engagés.
8 hélicoptères sont engagés sur zone (dont 4 hélicoptères bombardiers d’eau).

Les agents de l’ONF (76), renforcés par les FAZSOI (63), les agents communaux de Saint-Louis (20), Saint-Leu (20), s’emploient à ouvrir des pistes et construire des pare-feux.

carte-incendie-la-reunion

Les renforts
Une mission d’appui de la sécurité civile est  arrivée ce matin. Il s’agit d’un renfort de  commandement de 3 personnes (spécialistes de la lutte contre le feu de forêt). 200 autres militaires et sapeurs-pompiers métropolitains sont en cours de mobilisation pour  venir épauler et relayer les équipes réunionnaises.

Le Dash 8
Dès mardi 25 octobre, à la demande du préfet, l’engagement d’un Dash 8 à La Réunion a été expertisé par la direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises.
Le Dash est un avion bombardier d’eau lourd. Il est utilisé dans la lutte contre les feux de forêt  pour l’attaque indirecte des feux. Son action consiste à larguer des barrières de 10 tonnes de produit retardant (produit permettant de multiplier par 10 le pouvoir d’extinction de l’eau et qui évite la reprise du feu). Ce produit retardant est chargé dans des aéroports disposant d’infrastructures adaptées (les pélicandrômes). La Réunion ne dispose pas de pélicandrômes avec retardant. Le Dash 8 ne pourrait que ravitailler et larguer de l’eau. Son utilité serait limitée. C’est d’ailleurs le bilan dressé après son emploi au Maïdo en 2010. Appareil peu maniable compte tenu de son gabarit, le Dash 8 ne peut pas procéder à des largages de précision dans des zones accidentées, contrairement aux hélicoptères.

Le préfet de La Réunion, présent sur les lieux ce matin, a convié le président du conseil
régional et la présidente du conseil général ainsi que les maires des communes concernées par l’incendie afin d’une part de  les informer de la situation et d’autre part d’envisager dès maintenant les suites qu’exige cet incendie exceptionnel.

Cet article est classé dans Actualités et revue de web, Environnement et a été consulté 6 221 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.