Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

Les parents d’élèves des Avirons disent non à la suppression de classe !

Le mardi 23 août 2011, il y a 8 ans | @LeRédac | 2 081 vues

Les représentants des parents au conseil d’école sont en colère. Ils avaient prévenus que se tiendrait ce matin, une manifestation devant les grilles de l’école des Avirons, afin de dire non à la suppression de classe. Afin de manifester leur mécontentement les parents d’élèves ont cadenassé la porte de l’établissement.

ecole-des-avirons

“Malgré nos démarches auprès de l’inspection et du rectorat en juin dernier, afin d’alerter sur un effectif nettement sous-évalué dans l’école pour cette rentrée 2011-2012, on nous annonce aujourd’hui qu’une classe est supprimée cette année, créant des effectifs par classe qui dépassent très largement les seuils annoncés par le recteur pour l’ensemble de l’académie.

En cette rentrée 2011-2012, et pour la première fois dans l’école de nos enfants, des CP se retrouvent à 28 ou 29, et sans compter d’éventuelles inscriptions en cours d’année (très fréquentes sur notre commune qui connaît un des soldes migratoires les plus élevés de l’île) qui pourront concerner tous les niveaux de classe, amenant les enseignants de nos enfants à pouvoir se retrouver avec des classes de plus de 30 élèves .”

petition2

Les parents des Avirons exigent le maintien immédiat de la classe supprimée injustement par les services et représentants du rectorat ! Selon les représentants des parents, la mairie, qui avait, elle, tout fait pour anticiper ces effectifs importants(notamment avec l’extension et la rénovation de l’école, en mettant à la disposition des équipes enseignantes des salles en nombre suffisant et bien équipées), soutient le mouvement de protestation.

ecole-danger

cadenas

Cet article est classé dans Actualités et revue de web, Les Avirons - 97425, Les communes, Société et a été consulté 2 081 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.