Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

Manu Kdé chante la beauté de son île…

Le mercredi 20 juillet 2011, il y a 8 ans | @LeRédac | 2 906 vues

Manu Kdé est un jeune interprète qui arrive du Sud Sauvage avec un style différent et un son excellent en balançant des refrains mascarins emballés dans un boîtier pas tout à fait comme les autres. Installé à Toulouse depuis 2 ans, il tourne un peu de partout en métropole avec son album “Le Joli séga”…

l

Il chante la beauté de son île "la Réunion", "Mafate mi aime", "lao Colorado", "Manapany", "Bourg-Murat" ou encore "à la tour zazalé" : une chanson inattendue, posée là comme la cerise sur un gâteau et interprétée par les 3 complices Meddy Gerville, Dominique Barret et Manu.kdé . Son album est un tour de l’île en musique
où chaque chanson (ou presque) est un endroit (manapany, mafate, lao colorado, bourg murat, la tour zazalé,etc…).

Le joli séga c’est un album réalisé sous la direction artistique de Meddy Gerville avec la complicité de musiciens de la Réunion comme : Guillaume Legras, Bernard Permal, Jean-François Legros, Jean-Michel Pouzet, Dominique Barret… C’est également le titre d’une chanson de l’album écrite par Christian Lauret et Dominique Barret pour Manu kdé.

Né le 05/03/87 à l’île de la Réunion, Emmanuel Cadet que tout le monde appelle Manu a grandi dans la région du « Sud Sauvage » au lieu-dit Butor à Saint-Joseph.
Sans doute influencé par son oncle DOMINIQUE BARRET – Musicien-arrangeur et chanteur populaire – Manu va se mettre tout naturellement au piano dès l’âge de 8 ans. Passionné de musique et d’informatique il va ainsi traverser son adolescence à pianoter dans son home-studio qu’il a baptisé « macprod ».

An 1999, Un synthé sous le bras, il rejoint « RASKER » un groupe de jeunes musiciens de son quartier qui partage la même passion que lui et s’exerce en jouant du reggae avec l’ambition de se faire applaudir un jour devant un grand podium.

An 2004, Manu intègre le célèbre groupe de reggae « GONDWANA » en tant que second claviériste. Charly Lesquelin, leader de la formation lui offre ainsi l’opportunité de découvrir le bonheur de jouer sur les grandes scènes locales, de réaliser des vidéo-clips et de participer à des enregistrements « live » pour des stations de radios et télévisions.

An 2007, Manu cherche les moyens de s’initier au maloya électrique, et se rapproche du groupe « YOUSS » qui fait la promotion de leur premier album. C’est ainsi qu’il va pouvoir évoluer durant quelques mois avec des célèbres musiciens qui font depuis longtemps son admiration : Daniel Reisser, Tatou, Didier Dijoux, et les frères Hugues et Freddo Dalleau.

Manu-kde

An 2008, Manu va croiser CHRISTIAN LAURET qui l’encourage à passer derrière un micro. Mis en place au studio "MKprod", le projet discographique sera essentiellement enregistré chez MEDDY GERVILLE qui va en assurer la direction artistique. Mixage et mastering seront réalisés chez LS PRO AUDIO par Jean Philippe Lauret.

An 2009 et depuis cette date, au premier avril paraît l’album " LE JOLI SéGA ". Produit et distribué par Klbass Production dans l’océan Indien. Depuis cette date Manu Kdé ne cesse de faire la promotion de la musique réunionnaise au travers de cet album sur scène et dans les soirées Réunionnaises en Métropole et à la Réunion où il est souvent convié à chanter son « joli séga ». Il espère bien continuer à exporter sa musique et ainsi faire la promotion de l’île de la Réunion partout où il passera.

Pour en savoir plus :

Cet article est classé dans Artistes, Chanteur - Musicien - Danseur et a été consulté 2 906 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.