Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

C’est quoi les brèdes mafane ?

Le mardi 3 mai 2011, il y a 6 années | @LeRédac | 6 090 vues

Les brèdes mafane, sont une espèce de plante herbacée de la famille des Asteraceae. C’est  une plante charnue, originaire d’Amérique du sud. En plus de ses feuilles, on utilise leurs petites fleurs jaunes qui donnent aux préparations une saveur piquante et sont légèrement anesthésiantes. C’est une espèce essentiellement cultivée à la Réunion et Madagascar dans le plat national « le roumazava » (ragoût malgache).

marche-saint-paul

Photo : Marché de Saint Paul – Ile de La Réunion – @LeRedac

On la pense originaire d’Amérique méridionale. Toutefois la brède mafane n’est pas seulement consommée par les Malgaches ou les Réunionnais. Elle a été adoptée par toute l’Asie du Sud-Est. On la trouve couramment dans les épiceries chinoises. Ce plat est aussi très répandu dans l’Archipel des Comores.

Le nom de « brède mafane » relève du créole et du français régional de Madagascar et des Mascareignes. Si mafane vient effectivement du malgache, brède, lui, viendrait du portugais bredo. En malgache, brède veut dire herbe et mafana veut dire chaud. Selon une autre source, le mot brède viendrait du mot indien « brette » qui signifie « feuille bonne à manger ».

Les feuilles peuvent être employées fraîches ou sèches. Le feuillage peut se cuire comme des épinards, ou se braiser à la cocotte. Cette préparation peut être noyée avec de l’eau. On l’appelle alors ‘bouillon brèdes’ qui sert à humecter le riz.  Les brèdes sont appréciées pour leurs qualités diurétiques : elles sont rafraîchissantes, elles nettoient l’estomac, calment et apaisent. Elles  se cultivent au jardin de mai à septembre.

A découvrir la recette des brèdes mafane sur PtitChef.com par exemple …

Cet article est classé dans Saveurs de la Réunion et a été consulté 6 090 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.