Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

Ile de la Réunion – Petit guide pratique pour éviter les attaques de requins avec l’association Squal’idées

Le lundi 21 février 2011, il y a 9 ans | @LeRédac | 6 617 vues

Samedi dernier (samedi 19 février 2011) Un touriste âgé de 32 ans a été attaqué par un requin alors qu’il surfait sur le spot de Grand Fond, à Saint-Gilles. Depuis 1980 treize personnes ont perdu la vie et 31 attaques ont été recensées sur l’île.

shapeimage_2

Photo Copyright: Photo Fanch Landron

Deux médecins passionnés de surf et membres de l’association Squal’idées était présent sur le plateau d’Antenne Réunion ce dimanche 21 février pour la première de l’émission "Questions d’Actu" afin d’apporter un maximum de réponses quant à la présence des requins dans les eaux réunionnaises, la bonne conduite à tenir dans l’eau, la prévention qui s’impose, les espèces présentes à la Réunion…

Selon l’association Squal’idées La spécificité de La Réunion, vis-à-vis des requins, est qu’ils sont moins observés que dans certaines autres régions du monde, mais depuis les années 80 et l’émergence des loisirs nautiques, il se déroule en moyenne une attaque par an, avec une mortalité relativement importante. La population la plus touchée est celle des pratiquants de sports de glisse. De plus l’augmentation de la fréquentation de la zone littorale favorise de plus nombreux contacts entre l’homme et les requins et donc d’accidents.

L’association note toutefois que les rencontres avec les requins sont très probablement plus fréquentes qu’on le pense, du moins si l’on parle de contacts sensoriels (les squales, détectent les sons à plusieurs kilomètres). Mais les accidents sont peu fréquents lorsqu’on sait qu’à La Réunion sont présents dans l’eau tous les jours des centaines de personnes pour pratiquer les sports de glisse, le “snorkelling”, la plongée sous-marine ou la chasse sous-marine.

Les accidents sont donc peu fréquents même s’ils peuvent avoir des conséquences parfois dramatiques pour des personnes jeunes et dynamiques. L’association Squal’idées a pour but d’étudier les populations de requins sur le littoral afin de mieux connaître leurs répartitions et leurs mouvements. Les requins en cause dans les accidents sont-ils des animaux sédentaires, vivants toute l’année le long de nos côtes ou bien de passage lors de flux migratoires. Le marquage de certains grands requins blancs aux Etats-Unis ou en Australie a permis d’en savoir plus sur des mouvements géographique insoupçonnés jusqu’alors…

De nombreuses études ont été menées partout dans le monde pour mieux connaître les moeurs des squales et isoler des facteurs de risque d’attaque.

Petit guide pratique de l’association afin de prévenir les accidents:

  • Ne pas se mettre dans l’eau si la présence d’un requin a été signalée.
  • Eviter de se retrouver à l’extérieur du récif à l’aube et au crépuscule.
  • Eviter de se baigner dans des eaux troubles (risque de confusion alimentaire).
  • Ne pas se retrouver dans l’eau à la suite de grosses précipitations ou d’un cyclone, ni à côté de décharges ou toute zone où se trouvent des déchets organiques dans l’eau.
  • Eviter de se retrouver seul.
  • Ne pas se trouver dans l’eau en cas de blessure physique ou de saignement.
  • Ne pas accrocher à soi des poissons pêchés mais à une bouée se trouvant à distance ou, encore mieux, les sortir de l’eau (bassine sur une chambre à air par exemple).
  • Ne pas effectuer dans l’eau des mouvements erratiques.
  • Sortir immédiatement de l’eau si une percussion a été ressentie (sous une planche de surf par exemple).
  • Savoir que présence de dauphin ou de tout autre cétacé ne signifie pas absence de requin.
  • Eviter les objets brillants ou les couleurs très vives qui peuvent exciter la curiosité des squales.
  • Ne pas quitter son embarcation si celle-ci est emmenée vers le large ou par des courants.

A savoir que dans toutes les zones protégées par une barrière de corail à la Réunion, la présence de requin est exclue, baignez vous-y en toute quiétude.

Pour en savoir plus sur les requins nous vous invitons à consulter le site internet de l’association http://www.squalidees.com et le groupe Facebook

Cet article est classé dans Tourisme et loisirs et a été consulté 6 617 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.