Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

Cyclone Bingiza, des morts et des dégâts, pourtant silence radio en Europe !

Le mercredi 16 février 2011, il y a 9 ans | @LeRédac | 2 565 vues

Dans la matinée du lundi 14 février 2011 le cyclone tropical intense Bingiza traverse le nord de Madagascar, et frappe la ville de Mahajanga et les localités voisines. Plus d’électricité, ni de réseau téléphonique. Des routes inondées par les pluies torrentielles. Certaines communes du nord du pays sont coupées du monde. Les informations arrivent donc au compte-goutte…

bengiza

Photo source : image de Bingiza au stade de Dépression sur Terre réalisée par le satellite Aqua le 14 février 2011 à 14h34 (heure Réunion)… NASA

Selon la Tribune de Madagascar et si l’on se réfère aux recueils d’informations auprès des districts par lesquels il est passé ou qui se situaient dans son sillage, le cyclone Bingiza aurait provoqué 5 décès, dont 4 dans le district de Mahajanga II.

Par ailleurs, les dégâts matériels sont nombreux comme à Maroantsetra, où les pylônes de l’ORTM ont plié et il a été indiqué ce mardi 15 février aux auditeurs de se brancher sur ondes courtes ; le pont de Rantabe est coupé empêchant ainsi la circulation sur une partie de la route nationale 5 qui dessert cette partie de la région Analanjirofo. À Mandritsara et à Ambilobe, des poteaux électriques ont été arrachés et vite remplacés. On a déploré aussi ici comme ailleurs, des disparitions de zébus mais surtout la montée des eaux du fleuve Bemarivo et de la Mahavavy.

Dans la Région Sofia, le nombre de sinistrés recensés hier s’élève à 1390 individus. Le district de Mandritsara et les organismes de prévention dont le bureau local de gestion des risques et catastrophes ont porté les premiers secours composés de 15 sacs de riz, des lots de médicaments et des sacs de légumineuses.

Pourtant en Europe peu de médias en parlent, un article sur le site de RFI tout au plus, ou alors on à mal vu ? Combien faut-il de morts, de blessés ou de sinistrés pour que l’information soit traité ? Quelle sont les critères  pour le traitement de l’information ?

bingiza-tf1

Cette question de nombreux internautes se la posent via par exemple les commentaires posté sur la page Fan “Ile de la Réunion

“oui, on nous parle et reparle des déboires judiciaires made in México d’une seule personne dont l’innocence n’a pas été démontrée et qui provoque une véritable crise diplomatique, on continue avec les histoires de vacances payées ou pas en tunisie on s’en fout, mais toujours rien de rien sur Mada, sur ses milliers de sinistrés impuissants face à la violence de mère nature, sans aucune ressources pour reconstruire le peu mais si énorme qu’ils ont perdu… Je suis en colère, au diapason avec le temps ici, orage et bourrasques de vent, pourtant il paraît qu’on est sur la côte d’azur!!” explique un fan

lemonde

Une autre de rajoutée “Il  faudrait combien de morts et de sinistres pour qu’on en parle ? C’est toujours la même chose. Pensée pour eux”

Par ailleurs, le cyclone Bingiza a pris la direction du Sud. Les services de la Météorologie craignent que Bingiza ne longe la côte Ouest et Sud-ouest et ne reprenne ses forces, aussi les avis d’alertes et de menaces à degrés divers sont maintenus pour les localités du Melaky, et du Menabe et une partie de l’intérieur du pays.

A 10h00 (heure de La Réunion) ex-Bingiza se trouve à 1.265 km à l’Ouest-Nord-Ouest de la Réunion, elle se déplace à 9km/h vers l’Ouest-Sud-Ouest.Il n’y a pas d’alerte en cours à La Réunion et aucune menace cyclonique n’est envisagée pour les prochaines 72 heures.

Pour allez plus loin:

Cet article est classé dans Océan Indien et a été consulté 2 565 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.