Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

Bonne année 4708 à la communauté chinoise de la Réunion et d’ailleurs…

Le jeudi 3 février 2011, il y a 9 ans | @LeRédac | 2 134 vues

Le 3 février 2011 débute en Chine l’année du Lapin de Métal Blanc. Selon les ethnies, c’est aussi l’année du Lièvre ou du Chat, la couleur pouvant être le Jaune ou l’Or.

Après 1848, date de l’abolition de l’esclavage à La Réunion, il est fait appel à la main d’œuvre chinoise. Originaires de la province de Guangdong, deux peuples distincts s’intègrent aux communautés de l’île : les Cantonnais qui s’installent plutôt dans le Nord et les Hakkas, issus d’une région située à cinq cents kilomètres de Canton, qui occupent majoritairement le Sud.

nouvelanchinois

Les chinois ont joué un rôle important dans l’alimentation réunionnaise. Ils furent les premiers et les plus nombreux à ouvrir des restaurants et les relations établies permirent aux autres d’êtres familiers des produits et plats proposés. Après une ascension fulgurante, ils se retrouvent aujourd’hui à la tête de grands réseaux de distribution et les plus jeunes occupent les professions libérales les plus rémunératrices, médecins, pharmaciens ou autres hautes fonctions administratives.

nouvel_an_2011_445Les boutiques sont installées dans toute l’île et font partie intégrante du paysage des villes et aussi des hauts. Elles sont appelées en général du prénom du boutiquier : “chez Marcel”, “chez Georges”, “chez Jean”. Jouxtant la boutique, la buvette rassemble de nombreuses habitués autour d’un ou deux “p’tits verres”. Traditionnellement la boutique est un lieu de convivialité où les hommes du village aiment se rencontrer.

A l’intérieur on trouve de tout. Une vraie caverne d’Ali Baba. Petits commerces de proximité les boutiques proposent toutes sortes de denrées alimentaires et d’articles de première nécessité.Ce commerce est une entreprise familiale tenue par le maître des lieux, son épouse, et aussi les enfants. Plus tard les héritiers enrichis, ils bénéficient d’un certain capital, et ouvrirent une quincaillerie, ou une superette par exemple, mieux organisée que la boutique de leurs parents.

Textes : Laurène Mazier avec la collaboration de la Fédération des Associations Chinoises de la Réunion source : Runweb.com

9Le réveillon chinois, est par tradition la réunion de toute la famille, les plats sont constitués avec une symbolique, "le poulet entier" qui donnera la santé à tous, "les boulettes de poissons, crevettes, viande", qui assurera la réussite dans les études, "les légumes de la longue année" qui apportent l’intelligence. Le réveillon chinois, se termine toujours par une distribution d’argent qui est placé dans des enveloppes rouges et qui apportera la chance toute l’année.

Pendant une semaine, la communauté chinoise réunionnaise partage dans les rues les spectacles de danses de lions et de dragons, avec tambours et gongs qui rythmeront la danse de cet animal mythique très respecté des Chinois, beaucoup de festivités seront partout au programme.

Il est possible de retracer des références au calendrier chinois à partir du 14ème siècle avant Jésus-Christ. Selon la légende le calendrier chinois aurait été mis en place par  le l’Empereur Jaune "Huangdi" en l’année 2637 avant Jésus-Christ. Le calendrier chinois ne compte pas les années à partir de 1 jusqu’à l’infini. Il utilise des séquences, chacune se voyant attribuer un nom qui lui est propre. Ces séquences se répètent tous les 60 ans. Donc en fixant comme point de départ l’année 2637, l’année 2011 du calendrier occidental devrait correspondre à l’année 4648 selon le calendrier chinois et non 4708. Mais il y a une explication.

10Comme le calendrier chinois ne compte pas les années les unes à la suite des autres, il comporte des cycles de soixante ans et des années dites régionales débutant avec le règne de chaque empereur. Avant la révolution de 1911 Sun Yatsen a voulu mettre en place une vision républicaine des cycles pour remplacer la vison impériale des cycles débutant avec le règne des empereurs. Selon la tradition chinoise, la première année du règne de l’Empereur Jaune "Huangdi" serait 2698 avant Jésus-Christ. Il établit donc une procédure de calcul sur cette base. Selon cette façon de calculer, l’année 2011 correspond à l’année 4709. Par contre de nombreuses autres sources fixent la première année du règne de l’Empereur Jaune en 2697, elles en arrivent donc à calculer l’année 2011 comme étant l’année 4708.

Une autre procédure veut que l’on commence à calculer à partir du premier relevé historique d’un cycle de 60 jours, soit le 8 mars 2637 avant Jésus-Christ. Sur cette base l’année 2011 devient l’année 4648. Encore là, certains ne compte pas les 8 premiers jours du mois de mars du calendrier occidental ce qui fait que l’année 2011 devient alors 4708.

Mais finalement de nos jours tout est beaucoup plus simple puisque la Chine a adopté le calendrier grégorien en 1912. Mais ce calendrier grégorien qui est celui que nous utilisons en occident, n’a été appliqué à l’ensemble du pays qu’à partir de la révolution communiste de 1949.

Source des images : Amicale des Chinois de la Réunion

Autres sources pour cet article : lechinois.com et Runweb.com

Cet article est classé dans Actualités et revue de web, Société et a été consulté 2 134 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.