Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

Un camping réunionnais à 1 200 mètres…

Le mercredi 8 décembre 2010, il y a 9 ans | @LeRédac | 2 666 vues

Ils sont plutôt rares les campings réunionnais, d’ailleurs les places sont trop souvent limitées, mieux vaut réserver à l’avance… Avec l’arrivée de l’été à La Réunion, rien de mieux que de monter dans les hauts de l’île pour se rafraichir et se mettre au vert…

C’est ce que nous propose Le Camping des Capucines à la Plaine des Palmistes ! Sabine Morel et son mari se feront un plaisir de vous recevoir dans leur tout nouvel espace.

camping-des-capucines

Pour les propriétaires, il s’agit d’ offrir une alternative aux touristes locaux et étrangers : un lieu de détente à des prix tout doux au cœur de la Réunion. En effet situé dans le Parc National des Hauts à 1 200 mètres d’altitude, le Camping des Capucines est à proximité du beau village de la Plaine des Palmistes et au pied du piton Textor.

Pour les amoureux de la nature, le camping a été conçu dans le respect de l’environnement et souhaite le préserver avec par exemple :

  • Eau chaude produite par le soleil
  • Eclairage basse consommation
  • Bornes solaires
  • Poubelles avec tris sélectifs
  • Plantation d’arbustes endémiques.

“Les campeurs amoureux de la nature, du silence, ceux qui désirent  découvrir nos montagne, les randonnées, la faune et la flore des hauts de l’île de la Réunion  sont les bienvenus.  C’est pourquoi, les amateurs de bruit, ceux qui n’adhèrent pas à l’esprit de notre camping sont invités à passer leur chemin.”

PS: pour ceux qui n’auraient pas de tentes, les propriétaires ont pensé à vous: demandez votre bungalow!

Plus d’infos

Camping des capucines
2 impasse des pâquerettes
97431 La Plaine des palmistes

mobile : 0692 84 02 34
Fixe: 0262 47 59 48

http://www.camping-des-capucines.fr

Cet article est classé dans Tourisme et loisirs et a été consulté 2 666 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.