Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

Le Tangue, mignon à croquer…

Le vendredi 3 décembre 2010, il y a 6 années | @LeRédac | 8 537 vues

tangue

Petit rongeur ressemblant à un hérisson, introduit à la Réunion (sans doute dès le XIXème siècle), à Maurice et aux Seychelles. Le tangue est un animal de 25 à 40 cm de long. Il est couvert de poils bruns et sur la nuque de piquants qui peuvent se dresser. Le tangue a un museau pointu terminé par un groin mobile qu’il enfonce dans la terre à la recherche de nourriture.

Le Tangue

Appelé aussi Tenrec, ce mammifère insectivore utile (il se nourrit de vers blancs qui parasitent les champs de cannes) est solitaire, Il sort en fin d’après midi et pendant la nuit. La journée, il reste dans son terrier. Il hiberne pendant la saison sèche. En cas de danger, il fait face en hérissant ses poils et ses piquants et en émettant des sons aigus. (Toutefois cet insectivore ne peut se mettre en boule comme le Hérisson)

L’accouplement a lieu principalement d’octobre à novembre et les petits naissent en décembre-janvier. Les jeunes ont d’abord un pelage zébré pour se camoufler, ils restent avec leur mère pendant 3 ~ 4 mois. La taille des portées est de 12 à 16 petits, les femelles ont 12 paires de tétines. Quand elles allaitent, les femelles sont obligées de fouiller pendant la journée afin de produire du lait à leur portée nombreuse.

Il est originaire de Madagascar d’où il est endémique. À la Réunion et à Maurice, le tangue est un mets très apprécié, mais sa cuisson est délicate. Il est consommé en « cari » (carry) ou en civet. Comoriens et Malgaches le consomment également. A la Réunion le tangue a été menacé de disparition par un braconnage intensif. Aujourd’hui sa chasse est règlementée. En effet Les périodes d’ouverture et de fermeture de la chasse sont fixées par Arrêté préfectoral.

 

Un cari Tangue …

La recette (source http://www.mi-aime-a-ou.com )

ingrédients pour  4 personnes.

  • 1 gros tangue
  • 4 petites tomates
  • 3 oignons.
  • 4 gousses d’ail.
  • 2 échalotes
  • 3 clous de girofle
  • 1 morceau de gingembre
  • 2 feuilles de quatre épices
  • 25 cl de vin rouge
  • Sel. Poivre Huile
  1. Nettoyez et coupez le tangue  en morceaux.
  2. Pilez ensemble, l’ail, le gingembre, les clous de girofle, le sel et le poivre.
  3. Frottez les morceaux de tangue avec le mélange pilé.
  4. Écrasez les feuilles de quatre épices et mélangez ave le tangue tout en  badigeonnant d’huile.
  5. Mettez le tangue  dans le réfrigérateur et laissez macéré pendant 2 heures.
  6. Coupez les échalotes en lamelles.
  7. Lavez les tomates et les coupez en morceaux.
  8. Dans une marmite faire chauffer de l’huile et y mettre les échalotes et les morceaux de tangue, faites roussir les échalotes ensuite rajoutez les   morceaux de tomates avec un demi verre d’eau.
  9. Laissez mijoté 30 minutes.
  10. Ajoutez le vin rouge et laissez mijoté encore 30 minutes.

A l’île de la Réunion ce plat se sert dans des feuilles de bananier.

Cet article est classé dans Saveurs de la Réunion et a été consulté 8 537 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.