Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

“l’année 2010 constitue le meilleur bilan de ces 4 dernières années en matière de programmation de financement de logements neufs”

Le mercredi 15 décembre 2010, il y a 9 ans | @LeRédac | 2 348 vues

La Préfecture présente un bilan 2010 du logement social. Voici un extrait du communiqué:

La Réunion doit faire face à un déficit de logements sociaux important dans un contexte démographique en forte croissance, sur un territoire contraint par la topographie et exposé à des risques naturels.

Le logement social à La Réunion est un besoin essentiel qui constitue une priorité absolue.

Les efforts entrepris par l’État comme par ses autres partenaires pour développer une offre de logements sociaux de qualité, rapidement disponibles se sont traduits par des résultats prometteurs sur les 3 volets que sont la programmation, le financement et les réalisations effectives.

I. La programmation 2010, en progression significative par rapport aux années précédentes

A. Un nombre de logements programmés en augmentation

Avec 3563 logements neufs programmés, l’année 2010 constitue le meilleur bilan de ces 4 dernières années en matière de programmation de financement de logements neufs :

logement-reunion

Ces 3563 logements neufs (partie jaune) sont constitués de 1641 logements locatifs sociaux (LLS), 1012 logements très sociaux (LLTS), 507 produits locatifs sociaux (PLS), 287 logements évolutifs sociaux diffus (LES), 51 LES groupé et 65 Maisons Relais.

214 logements sociaux ont fait l’objet de réhabilitations et 289 d’améliorations (partie orange). Il est important de constater que 91 % des logements neufs (soit 3225) sont consacrés au locatif social et que les 9% restant (soit 338) concernent l’accession sociale à la propriété.

Comme l’indique le graphe ci-après, ces résultats sont dus à un engagement fort et volontaire des opérateurs sociaux et des services de l’État qui ont pu tenir un rythme d’engagement très important durant toute l’année et obtenir des résultats supérieurs aux objectifs fixés par la programmation budgétaire initiale.

logement-reunion2

B. Les aides de l’État : plus de 206 millions d’euros mobilisés cette année en faveur du logement à la Réunion

C’est un effort financier très soutenu que l’État a réalisé en 2010 en faveur du logement social en cette année 2010 : 206 millions d’euros (M€) comprenant 100 M€ des apports de la défiscalisation et 106 M€ au titre notamment des aides à la pierre (LBU).

Évolution du montant des dossiers engagés

II. Mobilisation sans précédent de la Caisse des Dépôts et Consignations :350 millions d’euros de prêts accordés en 2010.

La forte mobilisation des services de l’État et l’implication totale de la Caisse des Dépôts et Consignations sur la délivrance des prêts, ont permis une augmentation très sensible des livraisons et des mises en chantier des logements sociaux. Depuis 2008, les services de l’État, en liaison avec les opérateurs sociaux, ont travaillé à l’amélioration du montage des opérations de construction de logement sociaux.

L’objectif était de garantir un démarrage des travaux dans les 6 mois suivant la décision de financement.La Caisse des Dépôts et Consignations a répondu de façon volontaire aux demandes de prêts des bailleurs sociaux et aura accordé à ces derniers 350 M€ de prêts au cours de l’année 2010 (à mettre en rapport avec 160 M€ de prêts accordés en 2009, 60 M€ accordés en 2008 et 90 M€ en 2007).

III. Plus de 4000 mises en chantier de logements sociaux en 2010, soit un doublement par rapport à 2009 :

Acteurs de premier plan dans la chaîne de production de logements sociaux, les bailleurs et opérateurs sociaux ont également répondu présents à cette mobilisation avec une accélération très importante des mises en chantier de logements neufs qui passent de 1974 en 2009 à 4139 en 2010, soit une augmentation de 209 %.

Ainsi, ce sont plus de 4000 logements sociaux qui devraient être livrés en 2011 ou début 2012, contre 1435 logements neufs livrés en 2009 et 1888 logements neufs livrés en 2010. Enfin, cette augmentation des mises en chantier s’est traduit par une augmentation de la demande de crédits de paiement à laquelle l’État a su faire face en mandatant en 2010 près de 95 millions d’€ – ce qui a été possible grâce à un volume des crédits de paiement mobilisés au titre des aides à la pierre (LBU) quasiment équivalent à une année d’engagement. Cela prouve que les dossiers engagés au titre de l’année antérieure 2009 étaient de qualité et prêts à être mis en chantier rapidement.

Cet article est classé dans Actualités et revue de web, Economie et a été consulté 2 348 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.