Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

Les coraux de l’ Ile de la Réunion en danger ?

Le jeudi 7 octobre 2010, il y a 9 ans | @LeRédac | 1 909 vues

Selon un rapport publié par l’IRD et Pareto en septembre et repris par le site Actu-Environnement : Les récifs coralliens réunionnais perdent leurs couleurs. La dégradation du milieu sous-marin est perceptible à l’œil nu. Progressivement, poissons colorés et coraux multicolores laissent place aux poissons aux teintes sombres et aux algues…

coreaux

Cette étude menée entre 1998 et 2008 par l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et le bureau d’études-conseil en environnement Pareto pour le compte de la réserve naturelle marine de la Réunion a confirmé la forte dégradation de l’écosystème récifal de l’île.

Une diminution de la richesse biologique

Pendant dix ans, les populations de poissons récifaux ont été passées au crible. L’évolution de ces populations permet en effet de dresser un bilan de l’état de santé de la barrière corallienne. Le diagnostic est sans appel :  »nous avons constaté une hausse du nombre des herbivores sur les récifs coralliens, notamment des poissons chirurgiens et demoiselles. Ce sont des poissons territoriaux qui se nourrissent d’algues », explique Pascale Chabanet, chercheuse à l’IRD.

La pression humaine, principale responsable

Cette dégradation du récif corallien a commencé dans les années 80, avec l’urbanisation de la côte Ouest. Le récif, relativement jeune (10.000 ans) à l’échelle du temps géologique, est de ce fait situé à proximité des côtes (entre 200 et 500 mètres des plages), ce qui le rend très vulnérable aux multiples pressions.
La déforestation a accentué l’érosion des sols et le déversement de terre et d’engrais dans le lagon.

En 2007, une zone naturelle marine a été crée pour protéger les récifs coralliens. Des écogardes surveillent et informent les usagers de la mer. “Depuis, les choses évoluent même si c’est très long, commente Pascale Chabanet. La Réunion est une île davantage tournée vers la montagne que vers la mer. Il a fallu sensibiliser la population à l’importance des récifs coralliens, ce que font les écogardes aujourd’hui ». Des actions de restauration (création de récifs artificiels, bouturage…) sont menées avec les populations afin de récréer l’habitat des poissons associés au récifs coralliens.

Source : Sophie Fabrégat | actu-environnement.com

Pour en savoir plus je vous invite à consulter l’article complet sur ce sujet :

Autres sites en relation

Cet article est classé dans Environnement et a été consulté 1 909 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.