Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

Et c’est parti pour le 1er Bus Hybride de La Réunion

Le vendredi 1 octobre 2010, il y a 9 ans | @LeRédac | 1 530 vues

bus-hybride-la-reunion

La SODIPARC expérimente ce mois-ci  en accord avec la CINOR, un bus hybride qui sera mis en circulation sur les quatre lignes du TCSP de SAINT DENIS (lignes 5, 6, 7 et 8).

Ce bus, pas encore totalement propre mais moins polluant, il doit encore faire ses preuves en attendant des bus totalement écologiques roulant peut-être au biogaz. Il combine la puissance d’un moteur diesel avec celle d’un moteur électrique, permet une économie substantielle de carburant (de l’ordre de 15 à 20 %) et par conséquent une réduction significative des émissions de polluants (monoxyde et dioxyde de carbone, oxydes d’azotes, hydrocarbures, particules) de l’ordre de 13 % (oxyde d’azote) à 78 % (particules).

Mais comment ça marche ? Et bien les batteries électriques récupèrent et stockent de l’énergie lors des phases de freinage pour la restituer en accompagnement de l’énergie thermique lors des phases d’accélération. Ce type de bus présente également d’autres avantages, il réduit sensiblement le bruit du moteur et offre un confort accru aux clients et aux conducteurs en réduisant les vibrations et les à-coups lors des phases d’accélération et de décélération.

En pleine ébullition pour cause de Trans Eco Express, le test sera suivi de très près par les quatre autres autorités organisatrices des transports (intercommunalités et Département). La Région ne manquera pas une miette non plus. Elle a d’ailleurs annoncé un coup de pouce -encore à déterminer- pour le renouvellement des flottes s’équipant en bus propres, notamment hybrides. Mais cette technologie n’est qu’une étape intermédiaire avant que des bus totalement propres prennent le dessus. David Hoarau en est convaincu. Ce n’est pas le seul. La Région vient d’ailleurs de mettre 90 000 euros sur la table pour financer une étude permettant de définir une stratégie globale de méthanisation pour produire du biogaz carburant destiné aux bus.

Source :

Cet article est classé dans Actualités et revue de web, Autos Motos et a été consulté 1 530 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.