Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

373 espèces de coléoptères pour les Mascareignes, avec par exemple le Xystrocera globosa…

Le mercredi 6 octobre 2010, il y a 9 ans | @LeRédac | 4 365 vues

Xystrocera globosa (Olivier, 1795)

Classe : Insecta, ordre : Coleoptera, famille : Cerambycidae, sous-famille : Cerambycinae, tribu : Callichromatini

Xystrocera-globosa

Largement distribué dans la région orientale (du Pakistan aux Philippines), Xystrocera globosa a colonisé l’Égypte et l’Arabie, l’Australie, le Japon, et même Hawaï. Dans la région, il est signalé à Madagascar, La Réunion, Maurice et Rodrigues. Ses larves prospèrent dans le bois de plusieurs espèces d’acacias ("cassi").

Yves Gomy a publié en 2000 un état de la faune des Coléoptères des Mascareignes, "Nouvelle liste chronologique des Coléoptères de l’Archipel des Mascareignes". Cet ouvrage a été édité par la "Société Réunionnaise des Amis du Muséum". Ses recherches ont abouti à la découverte de 373 espèces pour les Mascareignes, ce qui est considérable.

bebete-cocoCertains d’entre eux sont des “ravageurs” des insectes qui s’attaquent aux cultures et qui peuvent détruire un grand nombre d’espèces végétales. Les ravageurs sont aussi appelés pestes entomologiques. Exemple La Bébête Coco est une sorte de scarabée. Ils ravagent les cocotiers. Leurs larves, de grands vers de couleur banche grignotent le tronc ou les bourgeons des cocotiers.

Mais d’abord, c’est quoi un insecte ?

coleoptere Les insectes appartiennent à l’ordre des arthropodes comme les crustacés par exemple. Tous les insectes sont des invertébrés. Ils possèdent :

  • 3 paires de pattes ( l’araignée ne fait pas partie des insectes puisqu’elle a 8 pattes)
  • un corps en trois parties : la tête, le thorax et l’abdomen
  • un squelette externe (appelé aussi exosquelette)
  • 2 antennes
  • une paire de mandibules (mâchoires).
  • Ils respirent tous par des stigmates (petits trous sur le corps) et n’ont pas de poumons.

Les insectes n’entendent pas avec des oreilles mais grâce aux poils qu’ils ont sur le corps et les pattes qui permettent de capturer les vibrations dans l’air. Ils touchent et sentent avec leurs antennes. Leur yeux permettent de voir partout en même temps car ils sont composés de milliers de petites facettes (la libellule est l’insecte qui possède le plus de lentilles).

Pour mieux les étudier, les spécialistes des insectes appelés entomologistes (mot qui vient du grec « entomon » qui veut dire « insectes ») les ont classés en « ordres » ou familles. Les noms de ces familles se terminent presque tous par « –ptère » qui veut dire « aile ».

Les insectes sont divisés en un peu plus de 30 ordres. Les plus importants (en nombre) sont :
– Les Coléoptères (signifie « ailes en forme d’étui ») comme la coccinelle, le hanneton
– Les Lépidoptères ( « ailes à écailles) ce sont les papillons,
– Les Hyménoptères (« ailes membraneuses ») comme la guêpe, l’abeille, la fourmi,
– Les Diptères (« deux ailes ») ordre qui comprend les mouches, les moustiques.

Parmi les espèces les plus connues de coléoptère ont peut citer le Doryphore, le Hanneton, la Coccinelle et le Capricorne. Chacun de ces insectes appartient à une famille bien typée. Les Coléoptères se sont adaptés à tous les milieux de vie : dans l’eau (Dytique), sur l’eau (Gyrins), dans le bois (Capricorne), dans le sol (larve de Hanneton), dans les excréments (Bousier), dans les grottes, etc.

Source :

Photo :

Cet article est classé dans Faune Flore et Nature et a été consulté 4 365 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.