Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

Interview | Héléna Esparon, le chant au service de l’émotion

Le jeudi 17 septembre 2009, il y a 10 ans | @LeRédac | 1 212 vues

AnnGrondin2 Originaire de La Réunion par ses parents, Héléna Esparon est sur notre île depuis quelques mois seulement. Venue de Paris où elle écumait les couloirs du métro pour chanter reprises et compositions, elle a participé à une sélection de jeunes talents sur la chaîne de télévision W9. Forte et riche de cette expérience, elle compte bien faire entendre maintenant sa voix sur la terre de ses ancêtres. Et c’est chose bien accomplie puisque ses chansons, dont elle compose la musique et écrit les textes, s’il vous plaît, sont déjà sur les ondes des radios réunionnaises (RFO, Radio Nostalgie). Héléna Esparon n’oublie pas non plus la scène avec plusieurs concerts à son actif, notamment aux Sales gosses à Saint Pierre, à l’Arbre à palabres à l’Entre-Deux ou encore un passage à la Clameur, mais on retiendra surtout sa prestation en invitée surprise au Sakifo 2009.

Les media ont beaucoup insisté sur votre voix cristalline. Vos textes véhiculent aussi une véritable émotion. Comment concevez-vous l’écriture de vos chansons ?

Mes chansons sont surtout le fruit de ressentis. J’écris tout le temps sur des émotions, des attitudes qui me touchent ou me déplaisent. Parfois c’est le texte qui est prêt avant la mélodie, parfois c’est l’inverse et il arrive même que les deux (texte et musique) puissent être écrits et composés en même temps. Ensuite, je tiens vraiment à trouver le mot, l’expression ou la rime qui forge mon propre style d’écriture. Quoiqu’il en soit, tout n’est surtout qu’une question de feeling, ensuite le travail fait le reste.

Vous êtes dans l’île depuis quelques mois et vous semblez déjà parfaitement intégrée au paysage musical local. Comment expliquer un tel accueil ?

Je ne sais pas mais j’en suis ravie. L’important c’est de faire parler de ma musique quelque soit le lieu dans lequel je vis. Le fait que ce soit sur l’île de mes ancêtres c’est quand même très excitant.

Votre passage au Sakifo 2009 constitue un événement fort. Comment l’avez vécu ?

Très sereinement. Il y avait environ deux cent personnes et apparemment il y a une dame du public qui a pleuré durant mon passage, l’émotion est passée…

Un premier album ?

Je le prépare. En ce moment je travaille en home studio avec ma carte son pour maquetter mes vingt-quatre titres. J’ai envie de ce premier album que beaucoup de gens me réclament ici ou en métropole. Surtout, j’aspire à le faire bien pour qu’il soit écouté un maximum de fois par ceux qui prendront la peine de se le procurer et qu’il ne soit pas un objet jetable au bout de deux écoutes.

Et des dates de concert ?

Pour l’instant je suis surtout sollicitée par les médias télévisuels ou radiophoniques mais je jouerai sur le « Festival Label Vert » à Bras Panon fin novembre. D’ici la fin de l’année, il y aura également la Clameur à laquelle je dois me rendre pour la finale.

Vous pouvez retrouver Héléna Esparon sur sa page myspace: www.myspace.com/helenaesparon

Crédit photographique : Anaëlle Grondin | Interview réalisé par Charles-Mézence Briseul

Cet article est classé dans Artistes, Chanteur - Musicien - Danseur et a été consulté 1 212 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.