Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

Création du Réseau des musiques de l’océan Indien

Le samedi 16 mai 2009, il y a 11 ans | @LeRédac | 1 048 vues

Les portes musicales de l’Afrique s’ouvrent

140509-3 Au début du mois, 40 acteurs de l’industrie musicale d’Afrique australe, orientale et des îles de l’océan Indien se sont réunis à Johannesburg pour créer le Réseau des musiques de l’océan Indien (Indian ocean music network en anglais). Le but de cette organisation internationale, dont Alain-Kamal Martial est le secrétaire adjoint, est de valoriser la coopération régionale et les échanges culturels entre les organisateurs de festivals et les artistes de la zone.

Combien d’artistes mahorais rêvent de se produire à l’extérieur de notre lagon ? Avec la création du Réseau des musiques de l’océan Indien (Rémoi, ou IOMN : Indian ocean music network en anglais), cela peut devenir plus accessible. C’est en tout cas la volonté d’Alain-Kamal Martial, directeur de la Dilce (direction de l’ingénierie et la logistique culturelles, ex-service culturel).

L’initiative de l’IOMN remonte à 5 années. Alain Courbis, responsable du Pôle régional des musiques actuelles à la Réunion, Yusuf Mahmoud, directeur du festival Sauti za Busara à Zanzibar et Dan Chiorboli du Music Mix de Durban avaient émis le souhait de créer une organisation permettant de fédérer les musiques de l’océan Indien. L’IOMN doit être un outil mis à disposition des artistes et des promoteurs de spectacle.

L’objectif de l’IOMN est aussi d’identifier les artistes, leur permettre de se produire de manière durable, promouvoir les économies d’échelle et le partage des ressources mutuelles, tout en respectant la diversité culturelle. Ainsi, un site web sera mis en ligne pour permettre à tout le monde de connaître les dates des festivals de la région, ainsi que les coordonnées des programmateurs.

Cette rencontre, organisée dans le cadre de la saison de l’île de la Réunion en Afrique du Sud, a permis à 40 personnes venues de 12 pays différents de se rencontrer et de nouer des contacts. Avec le soutien de l’Alliance française, du conseil général et régional de la Réunion et du gouvernement français, sans oublier la participation financière de l’Union européenne, l’objectif de promouvoir l’île de la Réunion en Afrique du Sud a été largement dépassé dans le but d’établir un projet de coopération culturelle sur le long terme dans la région. La prochaine réunion de l’IOMN aura lieu à Johannesburg en septembre prochain.

Faïd Souhaïli

Source : http://www.mayottehebdo.com

Cet article est classé dans Actualités et revue de web, Expositions, Salons & Evénements et a été consulté 1 048 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.