Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

Zeop le nouvel opérateur qui exploite depuis peu un réseau à très haut débit dans l’île de la Réunion en situation difficile …

Le vendredi 5 décembre 2008, il y a 11 ans | @LeRédac | 1 107 vues

On apprend ce mercredi 3 décembre via www.directioninformatique.com que L’entreprise montréalaise ZEOP (Intercâble ICH) , doit obtenir du financement « à très court terme » pour poursuivre ses activités. Des retards, un conflit et la crise du financement sont en cause.

zeop2En effet l’entreprise craint pour sa viabilité à court terme. L’entreprise, qui a été fondée en 2002 sous le nom d’Eptheca Solutions et qui a été renommée en 2007, a entamé au cours des derniers mois l’activation d’offres de services de télévision, de téléphonie et d’accès à Internet à l’île de la Réunion. Depuis juin 2008, elle a activé 400 abonnés dans la commune de St-Paul et poursuivi la construction d’un réseau aérien et souterrain d’une portée de 110 kilomètres. Ce réseau donne accès à un bassin potentiel de 10 000 abonnés, dont 2 400 peuvent être raccordés rapidement au réseau.

Or, selon l’état des résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois de l’exercice financier 2008, qui ont pris fin le 30 septembre dernier, l’entreprise est en mauvaise posture financière. L’entreprise rapporte des revenus de pré exploitation de 33 210 $ et une perte nette de 1,2 million $ pour le dernier trimestre complété, alors que la perte nette des neuf premiers mois de l’année financière totalise 2,2 millions $. L’entreprise accuse un déficit de 4,4 millions $.

Pour le raccordement de clients potentiels, qui varie de 30 000 à 50 000 foyers, l’entreprise dit avoir besoin de 20 à 30 millions $ pour l’année 2009, en vertu d’un plan d’affaires révisé. Des discussions se poursuivent avec des investisseurs institutionnels potentiels, tout comme l’exploration d’options de financement.

Or, l’obtention de fonds additionnels est cruciale pour la poursuite des activités de l’entreprise; cette dernière se doit d’obtenir du financement « à très court terme » pour honorer ses obligations financières et continuer son exploitation. Alors qu’elle prévoit être à court d’argent avant la fin du mois de décembre, Intercâble ICH manifeste clairement son incertitude envers son avenir en raison de la crise du crédit d’envergure mondiale.

En conséquence, l’entreprise utilise au maximum son inventaire de pièces pour la poursuite du déploiement de son réseau, qui toutefois s’effectue au ralenti et sans le recours aux sous-traitants.

Source : Jean-François Ferland www.directioninformatique.com

Cet article est classé dans Actualités et revue de web, Economie et a été consulté 1 107 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.