Actualités et revue de presse de L’ Île de La Réunion depuis 2003 Soumettre un communiqué de presse
La Ptite Gazette de l' Île de La Réunion

ZEOP internet haut débit, 23 chaînes de télévision numérique et téléphonie VoIP

Le samedi 31 mai 2008, il y a 11 ans | @LeRédac | 1 811 vues

Contrairement à ce que relaient de nombreux sites Internet, Intercable ne déploie pas un réseau FTTH sur l’ île de la Réunion mais proposerait dès cet été une offre FTTLA très concurrentielle en regard des tarifs pratiqués dans le département.

FTTH en rupture totale avec l’ ADSL ou le bas-débit, cette liaison ne passe pas par le câble téléphonique. En effet, cette technologie utilise un brin de fibre optique (matériau conducteur de lumière) pour transmettre les informations entre l’ abonné Internet et le FAI. Codés sous forme d’ impulsions lumineuses, les paquets transitent plus rapidement, avec une grande fiabilité et l’ on peut alors atteindre des débits de plusieurs Gigabits par seconde sur une grande distance. Moins pratique à mettre en place que l’ADSL, une liaison FTTH nécessite le déploiement de la fibre optique depuis un NRO jusqu’ à l’ appartement de l’ abonné (accord des syndics nécessaire). Les coûts d’ installations sont donc plus élevés (prix du matériel et génie civil) qu’ une connexion ADSL classique et les investissements consentis par les FAI fibro-opérateurs sont conséquents.

FTTLA est l’ acronyme du terme anglais Fiber To The Last Amplifier, signifiant littéralement en français « fibre jusqu’au dernier amplificateur ». Le réseau câble pouvant utiliser plusieurs amplificateur, la FTTLA vise à remplacer le câble coaxial jusqu’au dernier amplificateur (vers l’ abonné) par de la fibre optique. Il s’ agit du nom d’ une technologie visant à réutiliser le réseau câble existant notamment sur la partie terminale en installant de la fibre optique plus près de l’ abonné tout en utilisant le câble coaxial des réseaux câbles pour les derniers mètres jusqu’ à l’ abonné.

reseau_zeop

Contrairement aux nombreux bruits erronés qui courent sur le net et qui promettent un déploiement FTTH dans les villes du Port et de la Possession, il semblerait plutôt que la société canadienne Intercable, sous le nom de ZEOP, soit en train d’ installer un réseau de fibre optique jusqu’au dernier amplificateur (FTTLA : Fiber To The Last Amplifier) complété par du câble coaxial (voir le site de Intercable, la présentation de ZEOP et ci-dessous une des vidéos corporate d’Intercable sur l’avancée des travaux).

clip_image001

Cette installation permettra de bénéficier à l’ île de la Réunion d’ une offre triple play (Internet haut débit, 23 chaînes de télévision numérique et téléphonie VoIP) en souscrivant à l’ offre ZEBOX. ZEOP devrait commercialiser ses différentes offres selon le débit choisi – 2, 6 et 10 Mbits – pour les particuliers et une offre pour les entreprises allant jusqu’ à 20 Mbits. Un tel choix n’ existant pas actuellement sur l’ île, ZEOP a de grandes chances de rencontrer un franc succès.

De plus, les prix devraient être très attractifs pour notre département habitué à des tarifs fortement supérieurs à ceux pratiqués en métropole. Ainsi, à titre d’ exemple, l’ offre d’ Orange 8 Mégamax, qui ne concerne que le forfait Internet, est commercialisée à 64,90 € TTC par mois, avec une limitation mensuelle de 3 Go de téléchargement. Un tel tarif s’ explique par le coût des installations sur l’ île. Néanmoins, ZEOP pourrait proposer son offre triple play de 2 Mbits à partir de 49,90 € par mois.
Si l’ entreprise canadienne tient ses promesses, elle pourrait très vite devenir le numéro 1 des FAI à la Réunion.

Source de l’article : http://www.degroupnews.com

Cet article est classé dans Actualités et revue de web, TIC & Nouvelles technologies et a été consulté 1 811 fois.Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire.